Construction de maisons

Instructions pas à pas pour le plâtre d’argile

Le marché des matériaux de construction modernes propose une large gamme de produits de finition qui permettent un revêtement original et de haute qualité de la façade d’une maison ou des murs intérieurs d’une pièce. Dans cet article, nous examinerons les caractéristiques du plâtrage des murs avec de l’argile avec des instructions détaillées pour préparer une solution et l’appliquer à la surface..

Table des matières:

Avantages et inconvénients du plâtre d’argile

Le plâtre d’argile est considéré comme un matériau naturel et respectueux de l’environnement qui est utilisé dans la construction depuis l’Antiquité. L’utilisation de plâtre dans la pratique assurera un beau design de la pièce. Les murs enduits d’argile respirent sans émettre de substances nocives dans l’air. De plus, ce matériau n’est pas nocif, contrairement à d’autres solutions de mastic à base de polymères et d’autres substances synthétiques..

Auparavant, le plâtrage des murs de cette manière était la seule option pour les travaux de finition. Malgré le fait que les fabricants modernes proposent un large choix de solutions différentes, de nombreux acheteurs préfèrent toujours utiliser des matériaux naturels. Plâtrer une maison avec de l’argile présente de nombreux avantages, qui seront décrits ci-dessous:

  • Produit écologique et naturel.
  • Le mortier d’argile est capable d’absorber l’humidité, ce qui empêchera les murs de s’effondrer.
  • Faible coût des matériaux par rapport à d’autres types de produits.
  • Après avoir utilisé la solution, il ne reste pratiquement plus de déchets, tandis que les restes d’argile peuvent être réutilisés.
  • Facilité de travail sur la préparation du mélange.
  • L’argile pour le plâtrage des murs protégera la surface des effets mécaniques et autres.
  • Le matériau est de structure élastique.
  • L’argile peut être utilisée pour la décoration intérieure et pour la façade.
  • Les technologies d’application d’argile vous permettront de créer un motif décoratif original sur les murs, et l’ajout de peinture forme une certaine nuance.

Le plâtre d’argile a ses inconvénients, qui sont déterminés par les paramètres suivants:

1. L’argile naturelle, qui ne contient pas divers additifs, est un type de matériau qui nécessite de l’expérience pour travailler. Lors de la préparation d’une solution, l’essentiel est de calculer correctement tous les composants, car il n’y a pas de recette spécifique pour faire un mélange..

2. Plâtrer la façade d’une maison n’est pas facile. Il est important de prendre en compte que l’argile absorbe bien toute l’humidité, c’est pourquoi de temps en temps de petites fissures apparaissent le long du périmètre du bâtiment. Ainsi, les murs d’argile devront être mis à jour chaque année..

3. Récemment, il n’y a pas tellement d’artisans qui seraient professionnellement engagés dans le plâtrage des murs avec de l’argile, et donc les salaires des travailleurs peuvent être chers..

La plupart des magasins de bricolage proposent une large gamme de produits, avec de l’argile décorative et des mélanges de différentes nuances et variations sur les étagères. Les caractéristiques physiques et autres de l’argile sont généralement indiquées sur l’emballage, et les fabricants fournissent également une petite notice d’utilisation. En fait, il n’est pas nécessaire d’acheter l’argile sous sa forme naturelle, car il sera possible d’acheter le mélange préparé, ce qui facilitera le processus de travail pour un débutant..

C’est important à savoir ! Si vous décidez de choisir de l’argile naturelle pour un chalet d’été ou d’autres endroits, vous devez vous rappeler que l’utilisation de matériaux sans additifs spéciaux peut faire craquer le plâtre sous l’influence de l’humidité ou de la lumière solaire active..

Plâtre d’argile: composition et types de solution

Afin de préserver les propriétés et la couche d’argile d’origine, beaucoup conseillent d’appliquer une couche de plâtre sur la base d’argile du mur. Cela renforcera la finition ou la façade du bâtiment, ainsi que protégera le matériau de l’excès d’humidité, etc. Mais, la plupart des spécialistes n’utilisent que la solution d’argile, dont la technologie de préparation a la séquence suivante:

  • sable;
  • argile;
  • l’eau;
  • sciure de bois ou autre type de matériau.

Il convient de savoir que divers types de sciure de bois, ainsi que différentes fibres, sont ajoutés à l’argile afin que la solution soit liée et cohérente. Cela éliminera la fissuration de la surface du mur sous l’influence du soleil ou d’autres facteurs naturels..

Le mortier d’argile pour plâtre peut être divisé en plusieurs types, en fonction des matériaux ajoutés au mélange. Il existe donc de tels types de mélange de plâtre:

  • une solution avec ajout de sable;
  • un mélange avec de la sciure de bois de différentes espèces d’arbres;
  • combinaison combinée avec l’ajout des deux composants précédents.

Dans certaines situations, lorsqu’il est important de créer un mélange de haute qualité pour la finition de la façade d’un bâtiment, vous devez ajouter du ciment ou du mastic. Ces matériaux maintiendront la solution ensemble. Avant de commencer les travaux de finition, il est important de calculer la zone climatique de la maison. C’est parce que l’argile est une couche isolante. Avant de commencer les travaux de plâtrage avec de l’argile avec de la sciure de bois, il est nécessaire d’étudier les caractéristiques et les caractéristiques de la surface à traiter..

Technologie de préparation de plâtre d’argile

Lors de la préparation de la solution, vous devez savoir que l’ajout de fibres synthétiques est recommandé pour une décoration murale grossière ou pour la formation d’une couche isolante. Vous pouvez ajouter du ciment ou du sable au plâtre, ce qui réduira l’élasticité du mélange, et vous permettra également de garder la chaleur dans l’épaisseur des murs..

Il est conseillé d’appliquer une solution d’argile pour enduire les murs lorsqu’une couche isolante a déjà été installée dans la pièce. La principale propriété positive de l’argile est qu’elle est excellente pour l’adhérence à d’autres matériaux tels que le bois, la pierre, le ciment ou le béton. Pour préparer une solution à partir d’argile, vous aurez besoin des appareils suivants:

  • un bol pour mélanger le mélange ;
  • pelle à baïonnette;
  • Tournevis;
  • un jeu de spatules pour appliquer et répartir l’argile sur la surface ;
  • un grand tamis pour tamiser divers composants qui sont ajoutés au mélange;
  • perceuse avec accessoire mélangeur supplémentaire;
  • pour attacher un treillis métallique, vous avez besoin d’un perforateur.

Aussi, pour préparer la solution, vous aurez besoin de différents matériaux, qui sont :

  • treillis métallique qui sera utilisé pour renforcer la surface du mur;
  • argile;
  • fibres supplémentaires ou sciure de bois, selon le type de travail;
  • chevilles qui fixeront le treillis à la surface du mur.

Après avoir préparé les outils, les accessoires et les matériaux nécessaires, vous pouvez commencer à préparer le mélange. Beaucoup de gens s’intéressent à la question : comment diluer l’argile pour le plâtre ? En règle générale, la technologie de travail dépend du type d’argile, qui peut différer selon différents paramètres. En même temps, il n’y a pas de procédure spécifique pour agiter l’argile et préparer la solution. Cependant, lors de l’exécution des travaux, vous devez respecter la séquence, qui détermine la qualité du mélange effectué:

1. Vous devez d’abord préparer tous les composants utilisés dans le travail.

2. Après cela, l’argile est trempée dans l’eau et laissée pendant une journée..

3. Une fois le temps écoulé, le mélange humide doit être à nouveau agité et l’excès d’eau doit être retiré du récipient..

4. Il est important de tamiser diverses fibres, sciure et sable à travers un tamis..

5. Après purification des composants supplémentaires, ils sont ajoutés à l’argile avec de l’eau, tandis que tous les composants sont soigneusement mélangés.

6. Le mélange préparé doit avoir une consistance épaisse et collante, et le rapport de la proportion d’argile et de sable pour le plâtre doit être de 1: 2 ou 1: 5.

Après avoir effectué ces travaux, le mélange devient prêt à l’emploi. Si la composition de la solution est trop collante, alors pour supprimer cette propriété, vous devez ajouter un peu de sable. Le mélange préparé peut être testé pour la plasticité de plusieurs manières :

  • Visuellement, le mélange d’argile doit ressembler à une crème sure épaisse..
  • Vous pouvez également faire une petite boule. Il doit être pressé contre une base dure, créant un plan de 1 cm d’épaisseur. Si tous les composants sont mélangés correctement, les bords pressés de la balle ne doivent pas se fissurer.

Une autre option pour vérifier la plasticité de la solution sera les procédures suivantes. Pour ce faire, vous devez créer une balle, après quoi elle tombe au sol d’une hauteur d’un mètre et demi. L’effet effectif devrait être que la balle ne devrait pas se fissurer..

Sur une note ! Si la balle est fissurée dans l’une des méthodes d’essai de ductilité, cela peut indiquer une surabondance de sable. Si la balle s’est propagée, cela est indiqué par la présence d’une grande quantité d’eau dans la solution. Tous les défauts peuvent être facilement corrigés en ajoutant les composants nécessaires au mélange et en les mélangeant.

Instructions étape par étape pour le plâtrage de l’argile

La technologie de travail de l’argile ressemble à la méthode d’application du mortier de ciment. Pour la préparation du mortier, les principaux composants du plâtre sont : du sable, de l’argile, du ciment, qui peuvent être ajoutés pour maintenir le mélange ensemble. Lors de l’exécution des travaux, vous devez respecter les instructions suivantes :

1. Tout d’abord, fixez le treillis et le métal à la zone de travail à l’aide de chevilles. Ceci est important pour une application fiable du mortier..

2. À l’aide d’une spatule, le mortier est appliqué sur la surface du mur. L’épaisseur de la couche d’argile ne doit pas dépasser 5 cm. Cette couche est rugueuse et n’a pas besoin d’être nivelée.

3. Après avoir appliqué la première couche, vous devez attendre qu’elle soit complètement sèche, après quoi vous pouvez procéder à la finition..

4. Lorsque la surface rugueuse est sèche, vous devez la nettoyer et la meuler à l’aide de papier de verre.

5. La dernière et dernière étape de l’application du plâtre est le revêtement de finition de la surface du mur..

Le plâtrage des murs avec de l’argile est une excellente solution pour réchauffer et décorer une maison de campagne. Cette option d’application de plâtre est parfaite pour un style rustique ou pour décorer des maisons en rondins ou en bois, ce qui garantira une construction respectueuse de l’environnement. En guise de décoration, vous pouvez utiliser la technologie de gaufrage volumétrique ou de modelage à l’argile. Pour protéger la surface du mur des influences extérieures, vous pouvez peindre l’argile avec des peintures et des vernis de différentes nuances..

Recommandations de spécialistes pour l’application d’une couche de plâtre d’argile

Les experts dans le domaine des maisons de plâtrage vous conseillent de respecter certaines recommandations pour le travail. Par exemple, il n’est pas recommandé de commencer à terminer les travaux immédiatement après la construction d’une maison. Sinon, la maison s’affaissera encore, provoquant la fissuration du plâtre sur les murs. La période de règlement approximative pour une maison est de 1,5 à 2 ans pour les structures en bois ou en brique. Un bâtiment construit en béton cellulaire ou en béton cellulaire a une charge plus faible, ce qui détermine la période de tassement de 4 à 6 mois.

Une fois la maison érigée, vous pouvez commencer à enduire la vidéo du travail avec de l’argile, que l’on peut voir à la fin de l’article. Tout d’abord, il est important de faire la décoration intérieure de la pièce, et enfin, vous devez commencer les travaux extérieurs. Ce point s’explique par les paramètres thermiques et physiques et la particularité de la finition. Cela évitera la fissuration de la couche de plâtre due à l’exposition à la vapeur..

Avant le plâtrage, vous devez préparer les murs. Tout d’abord, ils doivent être plats. En effet, avec une surface inégale, la couche d’argile à divers endroits sera différente, ce qui n’est pas très bon. Dans ce cas, la couche de plâtre sera plus épaisse, ce qui n’est pas très favorable, car l’épaisseur de couche standard doit atteindre 2 cm.Avec une grande épaisseur de plâtre d’argile, elle commencera à se fissurer et à tomber avec le temps. Aussi, il n’est pas recommandé de faire une couche de plâtre de 4 ou 5 mm, sinon, le mélange ne collera pas au mur..

Lors de l’application de la couche de plâtre, vous devez vous rappeler de l’adhérence du mortier au mur. Pour cela, la surface est pré-humidifiée avec de l’eau, après quoi le plâtre peut être appliqué. Cela créera un lien solide entre la garniture et le mur. Dans le même temps, l’argile peut être appliquée sur la surface non pas immédiatement, mais en couches minces. Cela permettra une meilleure adhérence du matériau de construction, ce qui prolongera la durée de vie de la couche de plâtre d’argile..

La technologie de plâtrage des murs avec de l’argile n’est pas laborieuse, cependant, elle nécessite un certain soin lors de la fabrication du mortier et de son application sur la surface du mur. Tout le travail peut être fait à la main, l’essentiel est de respecter les recommandations des spécialistes et les instructions étape par étape pour le résultat attendu du travail.