Construction de maisons

Construction de maisons

Types de radiateurs et méthodes d’installation

Lors de l’installation ou de la mise à jour d’un système de chauffage, il est important de déterminer correctement les radiateurs à acheter afin qu’ils s’intègrent non seulement harmonieusement à l’intérieur, mais fournissent également un microclimat confortable dans la pièce et dégagent bien de la chaleur..

Table des matières

Matériaux de base pour la fabrication de radiateurs

Le choix des matériaux pour la fabrication des appareils de chauffage est désormais très large. Selon ce critère, les radiateurs de chauffage sont divisés en:

  • Acier. Il est recommandé de les installer dans des maisons de campagne ou dans des appartements, mais pas avec un chauffage centralisé, mais avec un chauffage autonome. Avant de procéder à l’installation, il est impératif de vérifier la pression dans le système, qui ne doit pas dépasser 8-10 atmosphères. C’est pourquoi l’utilisation de batteries en acier dans les bâtiments à plusieurs étages est discutable. En effet, dans un système de chauffage centralisé, la pression atteint souvent une valeur de 20-24 atmosphères. Le radiateur peut très bien tomber en panne et éclater. Les radiateurs en acier se caractérisent par leur légèreté, leur bonne dissipation thermique, leur facilité d’installation et leur faible coût. Mais ils se corrodent très rapidement, surtout dans un environnement à forte humidité, de sorte que leur durée de vie, malgré toutes les déclarations des fabricants, ne dépasse pas 15 ans. Aussi, le remplacement des radiateurs est inévitable s’ils sont installés dans une pièce peu fréquentée. Si l’eau est vidangée du système pendant plus de 2 semaines, de l’air y pénètre, ce qui fait que les batteries rouillent très rapidement de l’intérieur..

  • Radiateurs en fonte. Leur particularité est une excellente résistance à la corrosion. De tels radiateurs dureront très longtemps également en raison de l’épaisseur de paroi importante, qui dans les modèles de dernière génération atteint 2,5 mm. Par conséquent, ils conviennent aux systèmes de chauffage ouverts à forte concentration en oxygène utilisés dans les locaux industriels. Ils sont souvent installés dans des bâtiments à plusieurs étages, où pendant la saison chaude, l’eau est complètement drainée des batteries. L’excellente durabilité des radiateurs permet de les intégrer au système de chauffage à vapeur, où la température de la vapeur atteint souvent 150 degrés. La fonte n’a pas peur de la mauvaise qualité du liquide de refroidissement : les particules de rouille et autres impuretés métalliques qu’elle contient, ainsi qu’un environnement fortement alcalin, ont peu d’effet sur la durée de vie de la batterie, qui, dans un bon scénario, est de 10-30, et parfois 50 ans. Les appareils de chauffage en fonte se distinguent par un bon transfert de chaleur, accompagné d’une inertie thermique : même une heure après l’arrêt du système, le transfert de chaleur résiduel est en moyenne de 30 %, alors que pour les batteries en acier ce chiffre ne dépasse pas 15 %. Parmi les défauts, on distingue des facteurs plutôt esthétiques: rugosité de surface, encombrement, aspect non présentable, ainsi qu’un poids important qui complique l’installation.
  • Aluminium. La caractéristique la plus importante de ces batteries est un transfert de chaleur important. Dans la partie supérieure des profilés en aluminium, il y a des ouvertures spéciales par lesquelles l’air chaud pénètre dans la pièce, créant une convection intense. Pour cette raison, les radiateurs en aluminium assurent facilement un chauffage uniforme de la pièce. Ils sont conçus pour fonctionner dans une large gamme de pressions, en moyenne de 12 à 18 atm. Les batteries en aluminium réagissent rapidement aux modifications des paramètres de fonctionnement du système de chauffage. Cependant, il est conseillé d’installer de tels appareils de chauffage uniquement dans les maisons et les locaux industriels, où il est possible de contrôler la qualité du liquide de refroidissement. L’acidité du liquide circulant dans les tuyaux, c’est-à-dire son pH, doit être comprise entre 7 et 8 unités. De plus, des bulles de gaz se forment souvent dans ces batteries, ce qui conduit finalement à l’aération du système..
  • Bimétallique. Ces batteries sont constituées de deux métaux : l’acier et l’aluminium. Ils sont plus durables que ceux en aluminium ordinaires, car ils sont construits comme un radiateur en acier, logé dans un boîtier en aluminium. En règle générale, les radiateurs bimétalliques chauffent rapidement et refroidissent lentement. La qualité du liquide de refroidissement ne joue pas un rôle particulier pour eux et la valeur de pH admissible de l’eau entrant dans la canalisation s’élève à 9. Étant donné que les batteries bimétalliques ne craignent pas une pression de fonctionnement importante (jusqu’à 35 atm) et des impacts pneumatiques, elles sont principalement utilisés non pas dans les maisons privées, mais dans les entreprises et les centrales de cogénération dans des conditions de travail plutôt agressives.

Types de radiateurs

Les appareils de chauffage diffèrent non seulement par le matériau de fabrication, mais également par la conception. En fonction de cela, il y a :

  • Radiateurs à panneaux en acier. Ils sont de forme rectangulaire et se composent de deux tôles d’acier, soudées ensemble. Ils ont des dépressions embouties qui forment des canaux à travers lesquels circule le liquide de refroidissement. Les ailettes en acier en forme de U sont souvent soudées à leur dos pour augmenter le transfert de chaleur. La zone de transfert de chaleur dans de telles batteries est suffisamment grande pour que l’air chauffé soit libéré de manière intensive dans la pièce. Les batteries à panneaux en acier sont capables de fonctionner dans des systèmes avec une pression de fonctionnement de 6 à 9 atm et une température du liquide de refroidissement ne dépassant pas 110 degrés. Par conséquent, leur domaine d’application est généralement la construction de faible hauteur..

  • Radiateurs sectionnels en acier. La pression de fonctionnement dans les systèmes dans lesquels ils sont montés doit être de 10 à 16 atm. En apparence, les radiateurs sectionnels ressemblent aux modèles en fonte, mais la différence réside dans la méthode de connexion: dans le cas des radiateurs en fonte, les sections sont fixées au moyen de mamelons filetés, tandis que dans les batteries en acier, le soudage par points est utilisé. Les radiateurs sectionnels sont plus robustes et durables que les radiateurs à panneaux, mais leur coût est assez élevé..
  • Radiateurs tubulaires en acier. La liste des avantages des radiateurs tubulaires est assez impressionnante: ce sont la sécurité due à l’absence d’angles vifs, un faible volume de liquide de refroidissement qui simplifie leur contrôle, un bon transfert de chaleur et une inertie élevée, ce qui leur permet de dégager de la chaleur pendant longtemps. temps. Ces batteries conviennent à une installation dans des systèmes avec une pression de 10-15 atm et éliminent pratiquement les fuites, cependant, l’épaisseur de l’acier qu’elles contiennent ne dépasse pas 1 mm. Dans le même temps, le prix d’un tel radiateur reste important.
  • Radiateurs en aluminium massif. Ils sont soudés à partir de profilés extrudés. Dans la fabrication de modèles de ce type, divers additifs ne sont pas inclus dans l’aluminium, ce qui lui permet de conserver sa plasticité. Ainsi, les batteries en aluminium résistent aux coups de bélier internes et aux sollicitations mécaniques externes. En raison de l’absence de joints intersectionnels, ils sont plus durables et, en termes de durabilité, les appareils de chauffage en aluminium monobloc ne sont pas inférieurs à ceux en fonte. Cependant, ces radiateurs appartiennent à la catégorie des non séparables, il ne sera donc pas possible de les augmenter pendant le fonctionnement..

  • Radiateurs sectionnels en aluminium. Dans ceux-ci, les sections sont fabriquées par moulage par injection et reliées à l’aide de mamelons filetés. L’étanchéité des joints d’intersection est obtenue grâce à l’utilisation de joints en silicone et en paronite. Si vous préférez de tels appareils de chauffage, vous apprécierez la possibilité de construire des sections pour augmenter le transfert de chaleur, cependant, un grand nombre de connexions affecte négativement leur fiabilité..

Caractéristiques comparatives des radiateurs par fabricant

Une variété d’appareils de chauffage sont maintenant en vente. Soulignons les plus populaires d’entre eux :

  • Radiateurs mondiaux (Italie). L’entreprise a été fondée dans la province italienne de Bergame en 1971 et est présente sur le marché russe depuis 1994. Ces radiateurs en aluminium se caractérisent par une longue durée de vie, une excellente efficacité thermique et résistent à des pressions allant jusqu’à 16 atm. Mais en même temps, ils ne doivent être utilisés que dans des systèmes de chauffage avec un liquide de refroidissement purifié, car de mauvais indicateurs physico-chimiques de l’eau dans le pipeline contribuent à leur destruction rapide. Leurs prix varient considérablement, allant de 10 $ à 110 $ selon la taille et la dissipation thermique du radiateur..
  • Radiateurs en acier Kermi (Allemagne). La gamme de modèles comprend des batteries conçues pour une connexion inférieure et latérale. La pression dans le système de chauffage lors de leur utilisation ne doit pas dépasser 10 bars et la température du caloporteur 110 degrés. De tels radiateurs conviennent à une grande variété de canalisations et impressionnent par leur transfert de chaleur élevé et leur capacité à installer des thermostats. Le fabricant est une ancienne entreprise fondée en 1874 et spécialisée dans la fabrication de radiateurs, convecteurs et chauffage au sol. Parmi les inconvénients, nous soulignons la tendance à la corrosion, qui réduit considérablement la durée de vie de la batterie. Le coût des radiateurs varie de 22 à 200 euros.

  • Radiateurs en fonte RD-100 (Ukraine). Depuis 2003, ils sont produits par la fonderie et l’usine mécanique de Lugansk. Les batteries répondent à toutes les normes modernes, se différenciant par une faible sensibilité à la qualité du liquide de refroidissement, une efficacité accrue, une faible résistance hydraulique et une durabilité élevée. Cependant, l’installation de ce type de radiateur est assez difficile en raison de son poids important. Le coût de la section dans son ensemble est de 7,5 $.
  • Batteries bimétalliques Royal Thermo (Italie). Cette marque est apparue sur le marché à la fin du siècle dernier et fournit depuis 1998 ses produits aux pays d’Europe de l’Est. Leur avantage est la technologie spéciale de protection contre la corrosion InoxPro, qui permet l’utilisation d’appareils de chauffage dans des systèmes avec un caloporteur de mauvaise qualité. La forme en forme d’aile du profilé permet d’augmenter considérablement l’intensité des flux d’air de convection, et donc, d’assurer un chauffage de haute qualité de la pièce. Le coût des batteries est de 60-350 $.

En termes de rapport qualité-prix, l’option la plus optimale sera le radiateur bimétallique Royal Thermo, parfait pour les systèmes de chauffage domestique avec une grande quantité d’impuretés dans le liquide de refroidissement..

Conseils d’installation du radiateur

Même pour un débutant, l’installation de radiateurs ne sera pas si difficile. Il faudra une clé, des pinces, un radiateur lui-même, des vannes d’arrêt, des raccords, des coins, des raclettes et des bagues, une dérivation pour un système monotube, une vanne Mayevsky, qui est nécessaire pour évacuer l’air du système. Passons maintenant à l’installation proprement dite :

  • Déterminer le type de système de chauffage : monotube ou bitube.
  • Nous montons des éléments de canalisation adaptés aux appareils de chauffage de manière à ce qu’un mètre de tuyau ait une pente dans le sens du mouvement du liquide de refroidissement d’au moins 0,5 cm.La distance entre le sol et le radiateur doit être de 6 à 10 cm, et du bas du rebord de la fenêtre au haut de la batterie – 5-10 cm.Laissez un espace de 3-5 cm entre le radiateur et le mur.
  • Nous marquons les endroits où les supports seront installés et vérifions soigneusement les distances entre eux. Selon les règles, un support est requis par mètre carré de surface de radiateur.
  • Nous perçons des trous pour les supports et y insérons des chevilles dans lesquelles les fixations sont vissées, un radiateur y est installé.

À l’étape suivante, l’interprète aura besoin de clés dynamométriques pour maintenir le moment de couple et éviter une constriction excessive et une étanchéité insuffisante. Vous aurez également besoin d’un ruban d’étanchéité spécial, d’un câble trempé dans de la peinture à l’huile ou d’un mastic. Après il faut :

  • Vidanger complètement le système.
  • A l’aide d’un niveau, vérifier la position horizontale et verticale de la batterie accrochée aux supports.
  • Retirez tous les bouchons du radiateur.
  • Pour un circuit monotube, raccorder un by-pass équipé d’une vanne. Pour un système bitube, le raccordement s’effectue au moyen de raclettes filetées dont les joints sont scellés avec n’importe quel mastic.

Les batteries en fonte sont installées presque de la même manière, sauf qu’elles ne peuvent pas être fixées aux murs en bois en raison de leur poids élevé. Par conséquent, des supports de sol spéciaux sont utilisés pour eux. Aussi, les radiateurs en fonte doivent être dévissés avant l’installation, les mamelons doivent être ajustés et remontés à partir du nombre de sections nécessaires au chauffage d’une pièce particulière. Le démontage s’effectue sur un établi à l’aide de deux clés de radiateur et de préférence ensemble, car pour éviter le biais, les tétons supérieur et inférieur doivent être dévissés en même temps. Au stade final, il est recommandé d’effectuer un test de pression de la batterie, pour lequel il est préférable de contacter un spécialiste.

Read more
Construction de maisons

Primer Nortex: caractéristiques, avantages, caractéristiques d’utilisation

Si vous êtes un artisan débutant et que vous n’avez pas assez d’expérience dans le domaine de la construction, vous pouvez souvent tomber sur de nombreux mythes qui guettent les débutants à chaque coin de rue et vous obligent souvent à vous arrêter au carrefour de routes de construction déjà difficiles. L’un de ces mythes peut être l’absence d’utilisation d’un apprêt lors des travaux de finition. Pour être convaincu de son insolvabilité, vous pouvez demander conseil à des artisans expérimentés connaissant de première main les travaux de construction et de second œuvre, et s’il n’y en a pas dans votre entourage, référez-vous aux nombreux forums de construction regorgeant de conseils d’artisans expérimentés et peu qualifiés. . Mais, assez curieusement, dans la plupart des cas, leurs opinions s’accordent sur cette question, et ils exhortent unanimement à ne pas négliger l’amorce. Si ces informations ne vous semblent pas convaincantes, lisez les matériaux de cet article, où nous essaierons de donner des arguments exhaustifs, qui suffiront à démystifier ce mythe. Ainsi, plus en détail sur la nécessité d’un apprêt et d’un représentant éminent du marché des peintures et vernis – apprêt Nortex, lisez la suite.

Le besoin d’une amorce : pour et … encore pour!

L’application d’un apprêt est un élément indispensable des travaux de finition, ce qui implique un traitement de surface afin d’augmenter l’affinité avec celui-ci dans les compositions appliquées ultérieures. L’apprêt contient des charges, des accélérateurs et des pigments. L’apprêt doit être utilisé lors de la finition de matériaux poreux à haut pouvoir absorbant. Les apprêts se caractérisent par l’économie, l’absence de blocage des pores du matériau traité et la prévention de la pénétration profonde de la couche décorative dans la structure du matériau traité. L’apprêt acrylique est un système de vernis à un composant conçu pour les surfaces rugueuses et caractérisé par la capacité d’augmenter l’adhérence du support à traiter. Malgré le fait que le marché des peintures et des vernis se soit considérablement développé, le plus populaire est un apprêt acrylique, polyvalent et capable d’augmenter les caractéristiques adhésives de la surface..

Variétés d’apprêt acrylique: que rechercher?

  • Primaire acrylique fortifiant, destiné à l’adhésion superficielle de particules situées à la surface du support à traiter ;
  • Apprêt acrylique pénétrant, ayant un effet plus profond et pénétrant dans les couches profondes de la base traitée, grâce à quoi il est conçu pour renforcer la base;
  • Les experts distinguent un autre type d’apprêt et les appellent apprêts spéciaux. Ils préviennent la corrosion et sont destinés au traitement des surfaces recouvertes d’anciennes peintures..

Il est impossible de ne pas envisager une autre classification des amorces, selon laquelle elles sont divisées en:

  • Soluble dans l’eau ou, les apprêts dits à dispersion aqueuse, destinés principalement aux travaux intérieurs et non utilisés pour le traitement des façades en raison de leur instabilité aux facteurs défavorables ;
  • Organosoluble apprêts plus résistants aux facteurs atmosphériques et destinés aux travaux de façade.

Primaire acrylique Nortex : quelques mots sur le fabricant

L’un des représentants les plus demandés du marché des peintures et des vernis est l’apprêt acrylique Nortex, fabriqué par la société “North”. Le fabricant russe “North”, qui a commencé son activité en 1993, produit non seulement des peintures et des vernis, mais également des agents ignifugeants de haute qualité. Grâce à l’utilisation de matières premières de haute qualité uniquement, le fabricant a réussi à mettre sur le convoyeur la production de produits efficaces et respectueux de l’environnement, dont l’utilisation a permis de prolonger considérablement la durée de vie des surfaces traitées..

Le représentant honoraire, qui a gagné en popularité et en respect auprès du consommateur, est l’apprêt Nortex-Grunt, produit à base d’eau et destiné au traitement des surfaces en bois, brique, pierre et plâtre avant l’application directe d’un colorant en dispersion aqueuse. L’utilisation de ce primaire contribue au remplissage fiable des pores de la surface à traiter, à son renforcement et à la prolongation de la durée de vie en augmentant les caractéristiques adhésives. De plus, l’utilisation d’une composition d’apprêt permet d’économiser de manière significative le colorant appliqué sur la surface apprêtée..

5 faits sur NPO Nord

  • La société nationale bien connue “NPO North” est le développeur et le fabricant d’origine de compositions d’imprégnation uniques destinées à la protection biologique contre le feu des surfaces traitées;
  • La société est devenue une pionnière dans le développement de technologies modernes pour la modification chimiquement active du bois de surface et a reçu sa mise en œuvre de biopyrènes sans sel de la série Pirilax ;

  • La société NPO North est engagée dans la production de produits à finalité technique incendie et assurant la sécurité incendie des installations. Il comprend des compositions ignifuges “Pirilaks”. Dans le processus de fabrication de ces produits, les exigences de la loi fédérale pertinente sont pleinement respectées ;
  • Les produits de la société se caractérisent par la plus haute qualité, confirmée non seulement par les certificats et conclusions pertinents, mais également par la victoire dans les expositions internationales ;
  • NPO North est l’un des co-fondateurs les plus responsables de la Chambre fédérale de l’industrie et de la sécurité des incendies et des secours..

Primer Primer Nortex: but et caractéristiques

La composition d’apprêt Nortex Primer est un apprêt acrylique dispersif dans l’eau de nature universelle, développé comme composition d’imprégnation initiale pour le traitement de diverses surfaces avant l’application directe de peintures et vernis de nature dispersante dans l’eau. Primer L’apprêt Nortex, dont le prix est l’une des peintures et vernis les plus abordables du marché, favorise l’adhérence et le renforcement de la surface traitée, ce qui est obtenu en remplissant les pores avec les plus petites particules de polymère. Offrant une adhérence fiable du matériau de peinture et de vernis appliqué ultérieurement, il prolonge non seulement la durée de vie du revêtement, mais contribue également à réduire la consommation de matériaux de peinture et de vernis.

Ainsi, le but de l’amorce Nortex est le suivant :

  • Renforcement de la base d’une surface apprêtée en remplissant même les plus petits pores du matériau avec des particules de polymère ;
  • Réduire la consommation de peintures et vernis ;
  • Adhérence à la peinture, augmentant ainsi sa durée de vie ;
  • Création d’une barrière antiseptique contre le développement de moisissures et de champignons colorant le bois ;
  • Protection de la surface peinte contre les effets négatifs des facteurs environnementaux atmosphériques et biologiques.

L’utilisation du primaire Nortex respecte les points suivants :

  • Préparation des surfaces en brique, béton, bois, gypse et plâtre avant l’application directe de peintures et vernis à dispersion aqueuse;
  • L’apprêt peut être utilisé pour les travaux externes et internes.

Avantages du primaire acrylique Primaire Nortex

  • Avec la même efficacité, il peut être utilisé pour tous les types de surfaces, et, en premier lieu, pour celles énumérées ci-dessus ;
  • Contrairement à la plupart des apprêts traditionnels, l’apprêt Nortex a des propriétés antiseptiques, qui sont un peu plus faibles que celles de l’apprêt antiseptique Nortex ;
  • Si nécessaire, il peut être teinté à l’aide de pâtes pigmentaires destinées aux peintures et vernis à dispersion aqueuse ;
  • L’apprêt ne contient aucun solvant organique, ce qui le rend absolument sans danger pour la santé humaine ;
  • Primaire Le primaire Nortex, dont les caractéristiques ont été rappelées ci-dessus, se distingue par sa facilité d’application, réalisée au pinceau ou au pistolet à peinture ;
  • Après application, forme un revêtement blanc, caractérisé par l’uniformité et l’absence de cratères et de rides.

Caractéristiques techniques de l’apprêt Nortex

Couleur d’apprêt – Blanche;

Densité apprêt acrylique L’apprêt Nortex est de 1,00-1,02 g / cu. cm;

pH du mercredi ne dépasse pas 7-9 unités;

Viscosité conditionnelle, déterminé à l’aide d’un viscosimètre à une température de l’air ne dépassant pas +20 degrés – de 40 à 42 secondes;

Important!

  • La consommation de l’apprêt appliqué en une couche sur les surfaces en bois est d’environ 90 g / m2;
  • La consommation du primaire appliqué en une seule couche sur les surfaces en brique, pierre et béton est légèrement supérieure et s’élève à au moins 120 g/m2 ;
  • La consommation de l’apprêt lorsqu’il est appliqué sur des surfaces de plaques de plâtre, au contraire, est un peu plus faible et s’élève à 60 g / m2;

Le travail avec l’apprêt doit être effectué à une température de +5 à +30 degrés;

Important! Le temps de séchage de la surface apprêtée est un paramètre variable et dépend de la température ambiante. À une température de l’air de +20 degrés, le temps de séchage ne dépasse pas 30-60 minutes.

Méthode de traitement de surface l’apprêt a été décrit ci-dessus, où il a été indiqué qu’il est effectué à l’aide d’un pinceau ou d’un pistolet traditionnel.

Efficacité antiseptique, déterminé par la capacité à protéger la surface de l’apparition de moisissures et de champignons colorant le bois, est de 30 ans, ce qui est l’une des principales réalisations du fabricant.

Emballage le matériel est réalisé dans des seaux en polyéthylène pesant 3,3 kg et 10,5 kg.

Important! En ce qui concerne les conditions de stockage, il est à noter que le stockage de l’apprêt doit être effectué dans un récipient hermétiquement fermé à l’abri des sources de lumière et de chaleur directes pendant au plus 2 ans..

Primaire acrylique Primaire Nortex : technique d’application et mesures de sécurité

  • Ce primaire étant un produit entièrement prêt à l’emploi, aucune préparation préalable du primaire n’est requise. Il suffit juste de mélanger l’apprêt dans le récipient d’emballage..
  • La surface à apprêter doit être parfaitement propre, sèche et suffisamment résistante. Avant d’appliquer l’apprêt, le substrat est nettoyé des particules de poussière et de la graisse, ainsi que du badigeon et d’une couche de vieille peinture écaillée. Quant aux taches de graisse et d’huile, les experts recommandent d’utiliser une solution de carbonate de sodium ou de savon pour les éliminer. Après le nettoyage, la surface est lavée à l’eau et soigneusement séchée ;
  • Il existe un grand nombre d’artisans qui pensent que la surface à traiter doit être masticée avant l’apprêt, ce qui augmentera l’efficacité de la couche de travail. Après avoir terminé la préparation de la surface, procéder à l’application de l’apprêt avec un pinceau ou un pistolet;
  • Le travail doit être effectué à une température non inférieure à +5 degrés.

Important! Malgré les caractéristiques du matériau déclarées par le fabricant, à des températures inférieures à +15 degrés, le temps de séchage de l’apprêt peut légèrement augmenter et être de 24 heures.

Quelles précautions faut-il prendre lorsqu’on travaille avec un apprêt?

  • Si vous avez fait le choix d’appliquer un apprêt à l’aide d’un pistolet à peinture, il est déconseillé de négliger les équipements de protection individuelle (lunettes, respirateurs) ;
  • En cas de contact avec le primaire sur la peau, laver la zone cutanée contaminée à l’eau et au savon, en cas de contact avec les yeux – rincer abondamment à l’eau claire ;
  • Si vous renversez un apprêt, rincez-le de la surface contaminée avec de l’eau ou utilisez des adsorbants ;
  • Les surfaces qui ont été contaminées mais nettoyées selon nos recommandations sont sans danger pour la santé humaine et animale.

Primaire antiseptique North: ce que vous devez savoir sur le matériau?

Un autre produit qui occupe une place de choix dans les catalogues de la société nationale “NPO North” est l’apprêt antiseptique North, dont les caractéristiques antiseptiques sont plus efficaces que celles de l’apprêt universel Nortex. Comme la composition d’apprêt précédente, l’apprêt antiseptique North est une composition d’apprêt universelle dispersive dans l’eau destinée au traitement de surface avant l’application de peintures et vernis. Comme le précédent, il est conçu pour une utilisation aussi bien en extérieur qu’en intérieur..

Caractéristiques matérielles :

  • Un apprêt antiseptique est une base idéale avant d’appliquer la couche de finition, dont la durée de vie dépend de la qualité du matériau de peinture et de vernis appliqué ultérieurement;
  • L’apprêt antiseptique North détruit non seulement la moisissure, mais empêche également sa réapparition, ce qui prolonge considérablement la durée de vie du revêtement;
  • L’utilisation de cette composition d’apprêt aide à niveler et à renforcer la surface peinte;
  • Aide à améliorer la fixation de la couche de finition et à réduire la consommation de peinture et de vernis ;
  • Les surfaces traitées avec le primaire antiseptique North sont absolument sans danger pour les humains et les animaux.

Read more
Construction de maisons

Nous installons une clôture métallique de nos propres mains

Le métal est un matériau assez populaire utilisé dans la fabrication de clôtures. Ceci est principalement dû à sa résistance mécanique, son accessibilité et sa facilité d’installation. Il existe un grand nombre de clôtures métalliques en métal. Nous examinerons plus en détail leurs caractéristiques et leur technologie d’installation..

Table des matières:

Clôture métallique: appareil, avantages, types

Les clôtures métalliques sont de plus en plus utilisées comme clôture ou séparation de territoire. Le métal est un matériau facile à traiter qui peut être utilisé pour construire des clôtures de différentes formes. De plus, les avantages suivants des clôtures métalliques doivent être notés:

  • la résistance et la fiabilité de la structure – une clôture métallique vous servira pendant de nombreuses années, à condition que le métal soit correctement traité avec des composés anti-corrosion;
  • le métal est un matériau abordable, son coût est donc bien inférieur à celui de la construction d’une clôture en béton;
  • métal – résistant à la combustion et au feu, le niveau de sécurité incendie d’une telle structure est donc élevé;
  • clôture métallique – pratique et ne se salit pas, et si nécessaire, elle est facile à nettoyer;
  • il existe un grand nombre de peintures pour le métal, vous pouvez donc peindre une telle clôture dans n’importe quelle couleur;
  • contrairement au bois, le métal résiste à l’humidité, aux changements de température, aux rayons ultraviolets;
  • les clôtures métalliques sont faciles et rapides à installer, contrairement aux clôtures en brique, en pierre ou en béton, aucune compétence ni aucun outil particulier n’est requis pour installer la clôture.

Les clôtures métalliques diffèrent par le type de matériau à partir duquel elles sont fabriquées. La solution la plus simple, la plus facile et la plus économique serait d’utiliser un maillage à mailles losangées pour la fabrication de clôtures. La hauteur de la clôture sera d’environ 1,5 m, avec son aide, il sera possible de diviser le site en plusieurs zones et de les protéger des intrusions extérieures.

Une clôture sectionnelle soudée se distingue tout d’abord par une longue durée de vie, mais le coût d’une telle clôture est assez élevé. Une telle clôture a un aspect attrayant et sert de clôture principale pour le site. Pour la fabrication de sections, des tuyaux spéciaux sont utilisés pour améliorer la qualité de fonctionnement de la clôture. Pour décorer une telle clôture, on utilise du forgeage et divers éléments décoratifs en métal..

L’option la plus populaire est les clôtures en carton ondulé. Le coût de leur construction est inférieur à celui des sections, et la qualité et la durée de fonctionnement sont à un niveau élevé..

Le carton ondulé a la forme d’une tôle profilée en acier recouverte d’une couche de zinc. Grâce à cela, il résiste à la corrosion, aux ultraviolets et conserve bien sa couleur. Pour colorer le carton ondulé, un émail spécial à base de polymère est utilisé..

Une clôture en carton ondulé présente les avantages suivants :

  • une telle clôture est facile à installer et ne nécessite pas de fondation supplémentaire;
  • le carton ondulé résiste aux températures élevées et basses;
  • l’aspect attrayant est un autre avantage incontestable de ce matériau, il existe de nombreuses options pour le carton ondulé qui diffèrent par leur forme, leur taille et leur couleur;
  • une clôture en métal solide vous coûtera plus cher qu’une clôture en carton ondulé;
  • le carton ondulé protège le site de la poussière et présente de bonnes caractéristiques d’isolation acoustique.

Une autre option pour les clôtures métalliques est les palissades métalliques. Pour la fabrication d’une telle clôture, une palissade et des barres transversales sont utilisées directement, peintes avec de la peinture polymère. Ainsi, il est possible de choisir une clôture de la couleur dont vous avez besoin..

Contrairement à une clôture en bois, une clôture en métal durera plusieurs fois plus longtemps. Étant donné que le métal est plus résistant à l’humidité, aux changements de température et à d’autres irritants externes. Cependant, le coût d’une telle clôture est également plus élevé que celui d’une clôture en bois. La palissade en acier est très jolie en combinaison avec des supports en briques.

Comment installer correctement les poteaux de clôture en métal

Nous vous suggérons de vous familiariser avec les caractéristiques de l’installation de poteaux en acier pour une clôture métallique. Dans ce cas, les piliers fonctionnent comme des supports. Ils sont fabriqués à partir de métal et d’autres matériaux tels que le bois, le béton ou la brique.

Le plus souvent, les supports en acier sont utilisés sous la forme de tuyaux d’un diamètre d’environ 60 cm. Veuillez noter qu’une clôture en acier est plus lourde qu’une clôture en bois, de sorte que les supports doivent facilement supporter la charge de la clôture elle-même, du vent et autres dommages mécaniques.

Poteaux en acier – une option universelle pour l’installation d’une palissade et pour une clôture en treillis ou en carton ondulé.

Lors de l’installation de clôtures et de tuyaux métalliques, vous aurez besoin de:

  • pelle ou perceuse;
  • Tournevis;
  • Machine de soudage;
  • cordon et niveau, pour le marquage.

Le site est préalablement débarrassé de la végétation et des débris. De plus, le balisage est fait dessus. À l’aide d’un cordon, le lieu d’installation des piliers de support est déterminé. Avec un calcul correct, il sera possible d’empêcher la déviation ou l’inclinaison de la structure de protection.

Ensuite, vous devez calculer le nombre de piliers installés sur le site. La méthode d’installation d’un ou de plusieurs piliers dépend principalement du type de clôture, de son poids, ainsi que des caractéristiques individuelles du site.

La méthode la plus simple et la plus populaire consiste à remplir les piliers de support avec du béton. Cette méthode convient aux sols avec une teneur en humidité optimale. Dans un premier temps, vous devez creuser un trou sous le poteau, installer le poteau et remplir l’espace restant avec du mortier de béton.

Afin de faciliter le processus de forage sur le site, de l’eau est utilisée, ce qui adoucit le sol. Si la hauteur du poteau ne dépasse pas 150 cm, la profondeur du trou ne dépassera pas un demi-mètre. Lors de l’installation de piliers plus hauts, vous devrez équiper un trou d’une taille de 70-80 cm.

Si le sol du site n’est pas très lourd, il suffit de percer un trou avec une perceuse et d’installer un support. Cependant, le trou doit être percé dans une direction strictement verticale..

Cependant, si le sol sur le site a une teneur en humidité élevée, une méthode différente de montage des poteaux de support devra être utilisée. Dans ce cas, le poteau doit être installé sous le niveau de gel du sol. De plus, avant de commencer l’installation du poteau, au fond de la fosse, il faut disposer un coussin en pierre concassée, d’environ 18-20 cm d’épaisseur..

Ainsi, il est possible d’équiper le système dit de drainage et il est possible d’atténuer le soulèvement du sol par le gel. Une solution de béton est utilisée pour combler les 15 derniers cm du trou..

La deuxième méthode d’installation des supports en acier consiste à les enfoncer dans le sol. Cette méthode est souvent utilisée sur des sols à faible teneur en pierre. Pour la conduite, une structure spéciale est utilisée, pour la fabrication de laquelle un tuyau en acier et un poids situé à son extrémité sont utilisés. Le coup doit être effectué strictement sur l’axe de l’objet, de manière à aboutir à un appui régulier..

Comment installer une clôture métallique

Après avoir installé les supports, le processus d’installation d’une clôture métallique suit. Pour le fixer, un tuyau profilé d’une taille de 4×2 cm est utilisé.Il est possible d’utiliser des tuyaux de grande section, cependant, cette option est la plus optimale.

Les supports et profilés métalliques sont peints de la même couleur que la palissade. La palissade en acier se présente sous la forme d’éléments d’une certaine longueur, pour la fabrication desquels de l’acier galvanisé est utilisé.Il existe un grand nombre de couleurs de piquet, à la fois vives et plus calmes et insaturées. Le plus souvent, une couche galvanisée est appliquée à la surface de la palissade, d’une épaisseur de 0,5 cm.

La principale exigence pour obtenir une clôture de haute qualité est le marquage et l’installation corrects des supports. D’autres actions sont du même type et consistent à fixer la palissade sur le profilé.

L’aspect esthétique de la clôture détermine la distance entre les piquets. Par conséquent, avant de les installer, vous devez déterminer la longueur de la clôture entre les supports et la diviser par la largeur de la palissade. Le respect de grands intervalles n’est pas pratique, car en raison de la charge excessive, il existe un risque d’affaissement de la clôture.

Afin d’éviter une usure rapide de la palissade, celle-ci doit être située à une certaine distance du sol. La valeur optimale est de 10 cm.Il est possible de construire une clôture aveugle, dans laquelle la palissade est située à une distance minimale les unes des autres. La version aérienne de la clôture suppose l’emplacement de la palissade à une certaine distance entre eux.

Pour fixer les éléments de la clôture, vous aurez besoin de fixations sous forme de vis autotaraudeuses ou de boulons spéciaux avec rondelles. Les rondelles aideront à éviter d’endommager le revêtement galvanisé et la corrosion de la palissade. Il est possible d’utiliser des supports spéciaux, les mêmes que la palissade elle-même.

Les attaches galvanisées sont la meilleure option pour l’installation d’une palissade, car sa durée de vie est la même que celle de la clôture elle-même. Assurez-vous de garder le même espacement entre les piquets, sinon la clôture aura l’air asymétrique.

Installation d’un treillis métallique pour une clôture

Avant de commencer les travaux, vous devez déterminer le périmètre total de la clôture. Sur la base de cet indicateur, il sera possible de calculer la quantité de matériau à travailler. De plus, des piliers d’une longueur de 150 à 250 cm seront nécessaires.L’intervalle pour leur installation est d’environ 3-4 mètres. Vous aurez également besoin de lames métalliques ou de fil de fer, avec leur aide, il sera possible de fixer le treillis.

Veuillez noter qu’avant d’installer le treillis, les supports doivent être peints avec une peinture spéciale avec des effets anti-corrosion. Ensuite, les supports sont installés sous le treillis. Initialement, les piliers sont montés, puis les bûches, puis le treillis.

Les poteaux doivent être installés dans les coins en premier. Faites attention à la régularité du montage des supports. Ils doivent être strictement debout. La profondeur de la fosse pour l’installation des supports est d’environ 50 cm. De la pierre concassée et, si possible, du mortier de béton sont utilisés pour remblayer les supports.

Utilisez un niveau d’eau pour vérifier la hauteur d’installation de tous les supports. Ensuite, les retards sont montés. Pour les fixer à la surface des supports, des boulons et des écrous sont utilisés. Après cela, le treillis est installé et fixé avec un fil d’aluminium. La fixation inférieure du treillis est réalisée à l’aide de supports spéciaux. Utilisation possible de pinces en plastique.

Comment installer une clôture métallique en carton ondulé

L’installation d’une clôture en carton ondulé comprend certaines étapes, telles que:

  • préparation de la base et exécution des marquages ​​;
  • installation de piliers de soutien et installation de retards;
  • pose de carton ondulé.

La première étape est très importante, car la régularité de la clôture résultante dépend de la qualité de sa mise en œuvre. L’espacement maximum entre poteaux est de 300 cm. Afin de déterminer le nombre de supports requis, divisez le périmètre de la clôture par 3 m.

Des tuyaux de section carrée ou ronde sont utilisés comme supports. La valeur minimale pour les tuyaux carrés est de 5×5 cm et pour les tuyaux ronds – 7 cm.Pour éviter que l’humidité ne pénètre à l’intérieur des piliers, les trous inférieurs et supérieurs doivent être soudés.

La profondeur de la fosse pour les poteaux est d’environ 100 cm et la largeur d’environ 15 cm. Pour ces fins, il est préférable d’utiliser une perceuse à main. La profondeur des trous pour l’installation des supports dépend de la hauteur de la clôture.

Les piliers doivent être bien fixés au sol, car, en plus du poids de la clôture elle-même, ils sont sensibles aux influences mécaniques et à la force du vent. Du gravier de fraction moyenne, d’environ 20 cm d’épaisseur, doit être versé sur le fond.En outre, la colonne est montée et coulée avec du béton..

Utilisez un fil à plomb pour installer les poteaux. Pour une fixation supplémentaire des supports, soudez-y des tiges d’acier et coulez également du béton. Une fois le béton durci, des retards sont montés entre les supports. Le plus souvent, les tuyaux en acier sont utilisés comme retards. Si la hauteur de la clôture est supérieure à 1,6 m, deux bûches suffisent. Sinon, trois retards doivent être installés. Les lattes sont fixées sur les supports à l’aide d’une machine à souder. Afin de les protéger de l’humidité, ils sont enduits d’une solution anti-corrosion..

Veuillez noter que si l’installation de la clôture est effectuée au printemps, lorsque le sol est sursaturé en humidité, il est préférable de commencer par construire une fondation en bande peu profonde. Avec son aide, la clôture deviendra plus durable et stable. Si cela n’est pas fait, la clôture peut s’affaisser. La dernière étape est l’installation de carton ondulé sur les bûches. Les feuilles sont jointes ensemble dans un petit chevauchement. Afin de ne pas vous blesser, portez des gants, car le carton ondulé est assez tranchant.

Utilisez uniquement des ciseaux métalliques ou une scie à métaux pour couper les feuilles. L’utilisation d’un broyeur entraînera la destruction du revêtement galvanisé et l’apparition de corrosion du métal. Afin de fixer le carton ondulé sur les bûches, des agrafes spéciales sont utilisées, de la même couleur que le matériau lui-même.

Une clôture en carton ondulé est une solution pratique, peu coûteuse et facile à installer pour réaliser une clôture. De plus, sous réserve de toutes les technologies d’installation, une telle clôture vous servira pendant plus de dix ans..

Read more
Construction de maisons

Construction de barbecue bricolage

Les aliments cuits à l’air frais sont extrêmement savoureux et sains. Tout propriétaire de domaine privé vous confirmera que le temps passé au sein de la nature, combiné au “gloussement” d’un barbecue parfumé, laisse une agréable trace dans la mémoire.

Un four à barbecue est à juste titre considéré comme un excellent assistant pour organiser des réunions familiales et amicales dans le jardin ou sur le site. Bien que la construction d’un barbecue de vos propres mains soit un processus complexe et responsable, de nombreux passionnés l’acceptent volontiers..

Table des matières

Étape préparatoire

Avant de procéder à la construction de la structure, vous devez préparer tous les outils nécessaires (gants, lunettes, un niveau, un marteau, une meuleuse avec une meule diamantée, une bétonnière, un crayon marqueur), et également acheter des matériaux de la liste :

  • brique (four et réfractaire);
  • sable;
  • gravier;
  • ciment;
  • renfort de renfort (diamètre 10 millimètres);
  • clous;
  • vis autotaraudeuses;
  • barres;
  • planches de coffrage 2,5 × 10 centimètres.

Il est impératif qu’un plan de construction du barbecue soit requis indiquant les dimensions et les paramètres de conception spécifiques..

Quel est le meilleur endroit pour placer un four à barbecue?

En règle générale, un endroit pour un barbecue est choisi plus près de la maison, en tenant compte des particularités de l’espace environnant..

Un tel poêle peut être utilisé avec succès comme une option pratique et extraordinaire pour une cuisine d’été, en tant qu’élément de conception exclusif du site. Souvent, les propriétaires transforment la construction d’un barbecue à la campagne en une véritable aire de loisirs avec un belvédère confortable, un auvent, des allées en béton et toutes sortes d’accessoires.

Selon les recommandations de constructeurs et de concepteurs expérimentés, vous ne pouvez pas construire un barbecue sous de grands arbres étalés : la forte chaleur et le feu émanant du poêle sont des voisins trop dangereux pour eux. De plus, ne placez pas le poêle près d’un bain public ou d’une clôture en bois – ces structures peuvent légèrement souffrir de suie et de suie.

Lorsque vous installez un barbecue sur une pelouse ou une pelouse verte “luxuriante”, vous devez être préparé au fait que vous devrez dire adieu aux plantes et à l’herbe “à proximité” – la “flore” est très sensible aux mouvements actifs des personnes. Considérez donc : serait-il préférable de placer le poêle dans la partie la moins utilisée du jardin ? Ainsi, vous pourrez préserver la beauté du site et vous approprier les « espaces non aménagés ». Dans le même temps, vous ne devez pas aller à l’extrême, en prenant un coin peu pratique sous le barbecue, à partir duquel vous ne pouvez compter que sur une foule d’invités..

Et enfin, n’oubliez pas les voisins respectables – l’épaisse fumée et la suie émanant du poêle ne devraient pas provoquer la colère des voisins et des querelles régulières. Le barbecue est un bâtiment conçu pour apporter joie, harmonie et bon appétit, pas de débriefing. Sur cette base, il peut être recommandé de construire un four à barbecue plus près du centre du site ou de la route..

Construction pas à pas d’un barbecue de A à Z : nous construisons une petite structure en brique

Fondation

La construction d’un barbecue commence bien entendu par la pose des fondations. Le socle est en béton armé, en retrait. La taille optimale est de 0,6 x 0,6 mètres.

Tout d’abord, des marquages ​​​​sont appliqués au sol et un trou de la taille appropriée est creusé avec une profondeur d’environ 10-15 centimètres. Ensuite, le coffrage est construit; en utilisant le soi-disant “triangle égyptien” vérifier à quel point ses angles sont droits.

Le coffrage est placé au-dessus de la fosse et fixé au sol avec des supports en bois.

Le treillis d’armature pour la fondation peut être pris soit prêt à l’emploi, soit auto-construit (à partir d’armature coupée et de fil à tricoter). Le treillis est installé sur quatre barres de support (placées à l’intérieur de la fosse, à une certaine distance des coins) – cela est nécessaire pour qu’il se trouve à l’intérieur de la dalle de béton. L’horizontalité de tous les éléments est vérifiée avec un niveau de bâtiment..

La structure est coulée en béton et compactée. A cet effet, un vibrateur peut être utilisé. Si vous ne possédez pas un tel appareil, vous pouvez simplement taper avec un marteau sur les planches de coffrage (surfaces latérales).

“Jambe”

Lorsque le béton a complètement durci (à partir de 48 heures), le coffrage est retiré et les briques du four sont posées. La distance du bord de la base doit être d’au moins 4 centimètres. La maçonnerie est réalisée en damier, pour chacune des “couches”, vous avez besoin de 6 briques entières. Assurez-vous de vérifier l’horizontalité et la verticalité de la “structure” lors des travaux.

Au total, vous devrez disposer huit couches de briques. En conséquence, les paramètres des “jambes” du four seront les suivants: hauteur – environ 0,6 mètre, largeur et profondeur – environ 0,5 mètre. Bien entendu, la hauteur peut être ajustée à la hauteur du “chef cuisinier” en ajoutant une ou deux couches supplémentaires. Mais pas plus. Étant donné que le four est assez étroit, une augmentation significative de la hauteur affectera négativement sa stabilité..

Le fond du foyer

Ensuite, vous pouvez commencer à former la base de la chambre de combustion. Il est également fabriqué en béton armé, de 0,8 x 0,8 mètres. Bien sûr, un coffrage est nécessaire. Il est installé à hauteur des “pieds” du poêle et repose sur des blocs de bois. Il est préférable de fixer les planches de coffrage avec des vis autotaraudeuses – pour faciliter le retrait ultérieur. Renforcez la base du foyer de la même manière que la fondation. En ce qui concerne les travaux de béton ultérieurs, il convient de noter que non seulement le «plateau» lui-même est coulé, mais également le vide à l’intérieur du «pied». Cela est nécessaire pour que le bâtiment ne ressemble pas à la tour penchée de Pise – tout le bas de la structure doit être lourd et stable. Après avoir coulé le béton, le coffrage est taraudé, libérant de l’air. Il y a une nouvelle pause dans la construction d’un barbecue en brique – vous devez attendre que la solution durcisse bien.

Sur la base finie, une couche de briques est formée autour du périmètre. Le centre est aménagé en briques réfractaires. Ça y est, le fond du foyer est prêt.

Parois du four

La prochaine étape du processus est la construction des parois de la chambre de combustion. Pour ce faire, la maçonnerie est poursuivie dans le même mode, à une exception près – la face avant doit être laissée vide. Un total de huit rangées sont faites. Il est très important à ce stade de prévoir des fixations pour les brochettes et les grilles en temps opportun – idéalement, elles devraient être posées dans les murs.

Cheminée

Il est maintenant temps de passer à la construction de la cheminée. Sa base est constituée de poutres en béton armé, préfabriquées dans un coffrage en forme de bac. Il faudra 4 pièces au total.

Comment installer les poutres est indiqué sur la figure.

Ensuite, ils doivent être recouverts de briques et recouverts d’une autre couche de ce matériau. Ainsi, la taille du trou a été réduite. Maintenant, le long du périmètre de ce trou, il est nécessaire de former 4 autres rangées de briques. La cheminée résultante aura une hauteur d’environ 30 centimètres..

Toit cheminée

Jusqu’à l’achèvement du barbecue en brique, il n’en restait que peu – pour construire le toit de la cheminée. Pour ce faire, des colonnes de moitiés de briques sont formées à ses angles et une dalle de béton de 50 millimètres de haut y est installée..

La construction par étapes d’un barbecue implique une exécution de haute qualité et réfléchie de chaque étape du processus. Si vous étiez cohérent et attentif, maintenant c’est juste un peu – finir la structure avec du carrelage ou du plâtre, installer des meubles, équiper un auvent.

Bien sûr, ce n’est qu’une des nombreuses options de conception possibles pour un four à barbecue, si vous le souhaitez, il peut être rendu plus complexe et massif..

Ne vous laissez pas intimider par le processus de construction d’un barbecue – des photos, des schémas et des vidéos utiles sur le sujet peuvent toujours être trouvés sur Internet. Et, enfin, personne n’a annulé les professionnels.

Barbecue d’une vieille bouteille – pourquoi pas?

Un vieux barbecue à réservoir de propane est une excellente alternative à l’option brique standard.

Tu auras besoin de:

  • bouteille vide;
  • Ponceuse ;
  • Machine de soudage;
  • coude en acier;
  • tuyau en acier (pour les jambes);
  • renfort (20 millimètres).

Technologie de fabrication

Sommaire

Quelle que soit la version de la conception du four à barbecue que vous préférez, n’oubliez pas l’essentiel – la sécurité. Tant pendant la construction que pendant l’exploitation active. Et puis le reste sera aussi confortable et mémorable que possible.!

Read more
Construction de maisons

Imperméabilisation de fondation à faire soi-même

La fondation est la fondation de la maison. La durabilité de l’ensemble de la structure dans son ensemble dépend de sa résistance et de sa sécurité. La fondation est influencée par la pluie, les eaux souterraines et capillaires, à la suite de quoi elle s’affaisse et se déforme. Le béton a la capacité de bien capter l’humidité qui, en remontant les capillaires, pénètre dans les murs et le sol, offrant des conditions idéales pour la formation de moisissures et d’autres champignons. Le problème lié au fonctionnement des fondations en béton dans un climat continental, où l’eau gèle et dégèle chaque année, est également important. L’eau pénétrant dans les pores du béton, qui gèle et dégèle à l’intérieur, entraîne la destruction de l’intégrité de la fondation. Pour protéger votre structure des effets destructeurs de l’eau, une imperméabilisation rapide de la fondation est nécessaire. Des mesures d’étanchéité réalisées au stade de la construction assureront la sécurité de la maison. Si vous êtes toujours tourmenté par des doutes sur l’opportunité de le faire ou non, gardez à l’esprit qu’à l’avenir, réparer les fondations coûtera plus cher que construire une boîte à la maison, et il n’est pas nécessaire de parler de la pénibilité et de la complexité du travail. ..

Teneur:

Le principal élément porteur de la maison nécessite une attention extrêmement particulière à toutes les étapes de la construction, des calculs et de l’installation aux travaux d’isolation hydraulique et thermique. Dire qu’imperméabiliser le fond de teint de vos propres mains est une affaire simple, cela signifie être rusé. La technologie elle-même nécessite une certaine connaissance et compréhension des processus se produisant dans le sol et dans le béton, ainsi que dans certains matériaux d’étanchéité. L’expérience est également d’une grande importance, par conséquent, avant d’imperméabiliser la fondation, il ne fait pas de mal de consulter un spécialiste et de prendre en compte ses recommandations..

Technologie d’imperméabilisation des fondations

Technologie d'imperméabilisation des fondations

La première chose à faire est de décider d’un ensemble de mesures d’étanchéité. Pour cela, un certain nombre de conditions de départ doivent être prises en compte :

  • Niveau des eaux souterraines ;
  • La force de « gonflement » du sol en période post-gel ;
  • Hétérogénéité du sol ;
  • Conditions d’exploitation du bâtiment.

Si le niveau maximal de la nappe phréatique est à plus de 1 m sous la base de la fondation, il suffira d’effectuer une étanchéité verticale et une étanchéité horizontale à l’aide d’un matériau de toiture.

Si le niveau de la nappe phréatique est supérieur à 1 m de la base de la fondation, mais n’atteint pas le niveau du sous-sol ou atteint extrêmement rarement, alors l’ensemble de mesures devra être élargi pour une imperméabilisation de haute qualité. Effectuer une imperméabilisation horizontale en deux couches avec une pâte entre elles avec du mastic. Pour l’isolation verticale, la méthode de revêtement et le revêtement avec des matériaux en rouleau doivent être utilisés. En fonction du budget prévu pour les matériaux d’imperméabilisation de la fondation, tous les éléments en béton de la fondation et du sous-sol peuvent en outre être traités avec une imperméabilisation pénétrante, qui arrête le mouvement de l’eau à travers les capillaires..

Si le niveau de la nappe phréatique est au-dessus de la base des fondations et du niveau du sous-sol, ou si la zone dans laquelle la maison est construite est réputée pour ses précipitations fréquentes et abondantes, qui s’infiltrent dans le sol pendant longtemps et avec difficulté, alors en plus à la liste de mesures précédente, il est nécessaire d’équiper un système de drainage autour de toute la maison.

Pour l’imperméabilisation des fondations, le prix dépendra de la surface à traiter, d’un ensemble de mesures, du type et de la quantité de matériaux d’étanchéité. Dans le cas le plus simple, vous devrez dépenser uniquement en bitume. Et dans les plus difficiles – à la fois pour les matériaux de revêtement, de rouleau, d’imperméabilisation pénétrante et pour les travaux sur la disposition du drainage ou du mur de pression.

Imperméabilisation horizontale de fondation

Schéma d'étanchéité horizontale des fondations

Pour les fondations en bandes et monolithiques (solides), l’étanchéité horizontale est réalisée à deux endroits:

  • À ou au-dessous de 15 à 20 cm du niveau du sous-sol ;
  • Au sous-sol et à la jonction de la fondation avec le mur.

Important! L’imperméabilisation horizontale ne peut se faire que pendant la phase de construction d’une maison, donc prenez-en soin à temps.

Avant de commencer tous les travaux d’aménagement de la fondation et du sous-sol, il est nécessaire de remplir d’argile huileuse avec une couche de 20 à 30 cm au fond de la fosse, puis de la tasser soigneusement. D’en haut, le béton est coulé avec une couche de 5 à 7 cm, ce qui est nécessaire pour équiper l’imperméabilisation sous la fondation. Avant la pose de l’étanchéité, le béton doit être sec et fermement pris pendant au moins 10 à 15 jours. Ensuite, le béton est soigneusement enduit de mastic bitumineux sur toute la surface et la première couche de matériau de toiture est posée dessus. Ensuite, la surface est à nouveau enduite de mastic et une autre couche de matériau de toiture est posée. Une couche de béton de 5 à 7 cm est coulée par le dessus, qui doit être nivelée et repassée.

Important! Le repassage fait également référence aux mesures qui assurent l’imperméabilisation. Il est fabriqué selon cette technologie : sur du béton fraîchement coulé, après 2 à 3 heures, une couche de 1 à 2 cm est remplie de ciment tamisé à travers un tamis fin. Ensuite, il est nivelé. Après un certain temps, le ciment devrait être mouillé par l’humidité du béton. De plus, ils procèdent avec la surface de la même manière qu’avec une chape en béton conventionnelle – de temps en temps, ils sont humidifiés avec de l’eau jusqu’à ce que le béton atteigne sa résistance et sèche..

Imperméabilisation horizontale de fondation

Une fois la disposition de la fondation en bandes ou en pieux terminée, celle-ci doit également être imperméabilisée afin que l’humidité ne monte pas dans les murs. Pour ce faire, la surface est ouverte avec du mastic bitumineux et un matériau de toiture ou un autre matériau en rouleau est posé sur le dessus. La procédure est effectuée deux fois pour obtenir deux couches. Les bords du matériau en rouleau suspendu à la fondation ne sont pas coupés, mais sont enroulés puis pressés avec une imperméabilisation verticale.

Système de drainage

Selon le niveau des eaux souterraines et la structure du sol, le dispositif d’étanchéité des fondations peut nécessiter la présence obligatoire d’un système de drainage qui collectera et drainera l’excès d’eau atmosphérique et souterraine dans un puits séparé. Fondamentalement, un tel besoin se pose avec des eaux souterraines élevées et une faible perméabilité du sol..

Système de drainage

Pour aménager le système de drainage, il est nécessaire de creuser une tranchée autour du périmètre de l’objet à une distance d’au moins 0,7 m de celui-ci. La profondeur dépend du niveau de la surface de l’eau. Largeur – 30 – 40 cm Les tranchées doivent être situées avec une légère pente vers un puits collecteur ou une fosse. Nous posons des géotextiles au fond, en enveloppant les bords des côtés de la tranchée de 80 à 90 cm.Nous remplissons de gravier ou de pierre concassée avec une couche de 5 cm sur toute la longueur de la tranchée. Ensuite, nous posons des tuyaux de drainage perforés avec une pente de 0,5 cm pour chaque mètre linéaire. Nous remplissons le gravier d’une couche de 20 à 30 cm, après l’avoir lavé afin de ne pas obstruer les tuyaux. Ensuite, nous enveloppons le tout dans les bords restants du géotextile. Nous amenons les tuyaux dans le puits collecteur. On s’endort avec de la terre.

Le système de drainage peut être effectué après l’achèvement de la construction de la maison ou même après un certain temps pendant l’exploitation, si un tel besoin est identifié.

Imperméabilisation verticale de fondation

Divers matériaux peuvent être utilisés pour imperméabiliser la surface verticale de la fondation, en les combinant les uns avec les autres. Parmi les options ci-dessous, vous pouvez en utiliser une ou plusieurs à la fois, en fonction des conditions de construction individuelles.

Imperméabilisation des fondations bitumineuses

Imperméabilisation des fondations bitumineuses

L’option la moins chère à ce jour est l’option de revêtement d’imperméabilisation de la fondation à l’aide de résine de bitume. Pour ce faire, nous achetons du bitume, le plus souvent il est vendu en barres.

Verser 30% d’huile usagée et 70% de bitume dans un grand récipient (pot, seau, cuve). Le récipient doit être réchauffé, pour cela nous faisons un feu en dessous ou le mettons sur une cuisinière à gaz. Lorsque le bitume chauffe à l’état de mélange liquide, vous pouvez commencer à l’appliquer sur la surface, qui doit être préalablement nivelée..

À l’aide d’un rouleau ou d’un pinceau, appliquez du bitume sur la surface du fond de teint en essayant de bien tout enduire. Nous commençons à enduire tout en bas de la fondation et finissons à 15 – 20 cm au-dessus de la surface du sol. Appliquer 2 à 3 couches de bitume de manière à ce que l’épaisseur totale soit de 3 à 5 cm.

Important! Pendant tout ce temps, le récipient avec du bitume doit être chaud pour qu’il ne gèle pas.

Le bitume pénètre et remplit tous les pores du béton, empêchant l’humidité d’y pénétrer. Durera 5 ans – relativement long. Ensuite, il commencera à s’effondrer et à se fissurer, laissant l’eau pénétrer dans le béton.

Pour prolonger la durée de vie du revêtement imperméabilisant, vous pouvez utiliser des mastics bitume-polymère, ils sont dépourvus des inconvénients du bitume pur et sont plus durables. Le marché peut proposer des mastics chauds et froids, ainsi que des solutions polymères de consistance dure ou liquide. Les méthodes d’application de ces matériaux peuvent être différentes: à l’aide d’un rouleau, d’une spatule, d’une taloche ou d’un spray.

Collage de l’imperméabilisation de la fondation avec des matériaux en rouleau

Imperméabilisation à la colle avec TechnoNIKOL

Les matériaux d’étanchéité en rouleau peuvent être utilisés à la fois séparément et en plus de la méthode de revêtement..

Le matériau le plus courant et relativement bon marché pour coller l’isolant est le feutre de toiture. Avant de le fixer à la surface de la fondation, il doit être traité avec un apprêt ou un mastic bitumineux, comme dans la méthode précédente.

Ensuite, nous chauffons les feuilles de matériau de toiture avec un brûleur à gaz et les appliquons sur la surface verticale de la fondation avec un chevauchement de 15 à 20 cm.Cette méthode est appelée fusion. Mais il est également possible de fixer le matériau de toiture à l’aide de mastics adhésifs spéciaux. Recouvrez le dessus avec du mastic bitumineux et collez une autre couche de matériau de toiture.

Important! Avant de fusionner le matériau de toiture, il est nécessaire d’enrouler les bords de l’étanchéité horizontale vers le bas et d’appuyer vers le bas, en fusionnant le matériau en rouleau par le haut.

Au lieu de matériaux de toiture, vous pouvez utiliser des matériaux en rouleaux plus modernes : TechnoNIKOL, Stekloizol, Rubitex, Gidrostekloizol, Technoelast ou autres. Leur base polymère est en polyester, ce qui augmente l’élasticité, la résistance à l’usure et améliore les performances. Malgré le prix plus élevé par rapport au feutre de toiture, ces matériaux sont recommandés pour l’imperméabilisation des fondations. Mais ils ne pourront pas assurer une résistance suffisante du revêtement sans traitement mastic, car ils ne pénètrent pas dans les pores..

Fond de teint imperméabilisant avec du caoutchouc liquide

Fond de teint imperméabilisant avec du caoutchouc liquide

Au lieu de coller l’imperméabilisation, vous pouvez utiliser du caoutchouc liquide, qui a une bonne adhérence à la base, est durable et ininflammable. Et surtout, la surface est sans couture, ce qui offre une meilleure protection. Si les travaux d’imperméabilisation des fondations sont effectués manuellement, seuls, le caoutchouc liquide à un composant, par exemple Elastopaz ou Elastomix, fera l’affaire..

La consommation de matière pour 1 m2 est de 3 – 3,5 kg.

Élastopaz il est appliqué en couches, en deux couches, le séchage prendra au moins 24 heures à une température de +20 ° C. Vendu en seaux de 18 kg, moins cher qu’Elastomix. Si le seau n’est pas complètement utilisé, il peut être hermétiquement fermé et utilisé plus tard..

Élastomix appliqué en une seule couche, le séchage ne prendra pas plus de 2 heures à une température de +15°C. Vendu en seaux de 10 kg, plus cher qu’Elastopaz. Si le seau avec Elastomix n’est pas complètement utilisé, le mélange ne peut pas être stocké, car l’adsorbant-activateur, qui est ajouté au mélange avant utilisation, transformera le contenu du seau en caoutchouc dans les 2 heures..

Le choix des matériaux dépend des préférences du propriétaire et du délai de mise en œuvre. Avant d’appliquer le caoutchouc liquide, la surface doit être exempte de poussière et apprêtée. Après une heure, appliquez le caoutchouc liquide à l’aide d’un rouleau, d’une spatule ou d’un pinceau selon les instructions sur l’emballage.

Les surfaces traitées avec du caoutchouc liquide peuvent nécessiter une protection contre les influences extérieures si le sol de remblai contient des pierres ou des débris. Dans ce cas, la fondation doit être recouverte de géotextiles ou équipée d’un mur de pression..

Imperméabilisation de fondation pénétrante

Imperméabilisation pénétrante

L’imperméabilisation pénétrante fait référence à des matériaux dont les substances sont capables de pénétrer dans la structure en béton de 100 à 200 mm et de se cristalliser à l’intérieur. Les cristaux hydrophobes empêchent l’eau de pénétrer dans la structure en béton et de remonter à travers les capillaires. La corrosion du béton est également évitée et sa résistance au gel est augmentée..

Des matériaux tels que “Penetron”, “Aquatron-6” et “Gidroteks” font référence à une imperméabilisation anti-capillaire pénétrante, diffèrent par la profondeur de pénétration et la méthode d’application. Le plus souvent, ces matériaux sont utilisés pour traiter les surfaces internes en béton de la fondation, du sous-sol ou du sous-sol..

Il est préférable d’appliquer une imperméabilisation pénétrante sur du béton humide. Pour ce faire, nous nettoyons d’abord la surface de la poussière, puis nous l’humidifions soigneusement. Nous appliquons le matériau en plusieurs couches. Une fois absorbé, le film extérieur peut être retiré.

Enduit d’imperméabilisation de fondation

Enduit d'imperméabilisation de fondation

Pour niveler et en même temps imperméabiliser la surface verticale de la fondation, vous pouvez utiliser des mélanges de plâtre spéciaux avec l’ajout de composants résistants à l’humidité: béton hydraulique, béton polymère ou mastic d’asphalte.

Le plâtrage est réalisé en utilisant la même technologie que le plâtrage des murs des phares. Pour éviter que des fissures n’apparaissent longtemps, il est recommandé de l’appliquer à chaud. Après séchage, la couche d’enduit doit être protégée en réalisant une mèche d’argile et un remblayage d’argile.

Écran imperméabilisant de la fondation

Écran imperméabilisant de la fondation avec des nattes de bentonite

En fait, cette méthode est un remplacement moderne pour un château en terre. Pour protéger la fondation de l’eau sous pression agressive, des tapis de bentonite sont utilisés, à base d’argile. À propos, ils peuvent être utilisés en plus d’autres méthodes d’imperméabilisation. Les tapis d’argile sont fixés à la fondation traitée à l’aide de chevilles. Ils sont posés avec un chevauchement de 15 cm.Ensuite, un mur de pression en béton est installé à côté, qui servira d’obstacle empêchant les tapis de gonfler.

Pendant le fonctionnement, le composant en papier des tapis est détruit et l’argile est pressée dans la surface de la fondation, remplissant une fonction de protection.

Château d’argile

Château d'argile

Le château d’argile est également conçu pour empêcher l’eau sous pression d’atteindre les fondations. Pour ce faire, une tranchée de 0,6 m est creusée autour d’elle, une couche de gravats est coulée sur le fond. Ensuite, le fond et la paroi de la tranchée sont tassés avec de l’argile huileuse en plusieurs couches avec des pauses pour le séchage. L’espace restant est recouvert de gravier ou d’argile, et une zone aveugle est aménagée sur le dessus.

Lors des crues printanières, l’argile ne permettra pas à l’eau d’atteindre les fondations et l’humidité inférieure traversera la couche de gravats.

L’imperméabilisation des fondations est une entreprise responsable. Dans le cadre de cet article, nous n’avons considéré que les méthodes les plus courantes. Si vous décidez de faire tout le travail vous-même, n’oubliez pas que l’essentiel pour le succès de l’entreprise est de choisir les bons matériaux et les mesures nécessaires. Ensuite, la fondation durera longtemps et ne nécessitera pas de réparations coûteuses..

Le drainage d’un terrain est l’étape la plus importante dans la préparation d’un site pour la construction. L’utilisation de tuyaux de drainage accélère et simplifie considérablement l’installation des systèmes de drainage. Des tuyaux de drainage sont nécessaires pour drainer l’eau avec des niveaux d’eau souterraine élevés.

Read more
Construction de maisons

Additifs pour ciment : caractéristiques d’application

Afin d’améliorer les caractéristiques de qualité du mortier de ciment, des substances spéciales y sont ajoutées. Il existe plusieurs types d’additifs pour ciment qui lui confèrent certaines propriétés. À propos des caractéristiques et des types d’additifs pour le ciment, nous examinerons plus loin.

Table des matières:

Additifs pour ciment: variétés et caractéristiques du ciment

Le ciment est apparu il n’y a pas si longtemps, mais a réussi à gagner en popularité très rapidement. Pour l’obtenir, l’argile et la chaux ont été combinées entre elles et brûlées d’une manière spéciale. Le ciment est le constituant principal de la plupart des composés de construction. De plus, des compositions de polymère-ciment sont fabriquées à sa base..

Dans la composition du ciment, il existe également des substances à base d’aluminates et de silicates, pour la formation desquelles des matières premières sont utilisées, qui sont soumises à des températures élevées. Dans le même temps, après durcissement, le ciment devient assez dur et durable..

Il existe plusieurs options pour le ciment, en fonction de leur composition. Chacun d’eux a une certaine caractéristique de dureté, dont dépendent la marque et la qualité du produit. Il existe plusieurs types de ciment, les marques les plus courantes allant de deux cents à six cents. Dans le même temps, le choix d’un type particulier de ciment est directement déterminé par le champ d’application de son application. Nous vous proposons de vous familiariser avec les principaux types de ciment :

1. L’utilisation de ciment Portland est assez courante. Ce matériau est également appelé silicate. Il se présente sous la forme d’un liant hydraulique qui durcit à la fois en milieu normal, au contact de l’air, et en se dissolvant dans l’eau. En apparence, ce matériau est une poudre gris-vert qui nécessite l’ajout d’eau pour le mélanger. Lorsque la composition du ciment prend, elle durcit progressivement. Le ciment Portland est le composant principal de presque tous les types de composition de ciment..

2. L’application de la version plastifiée du ciment présente de nombreux avantages. Ce matériau vous permet de réduire le coût de préparation du mortier, le mélange de ciment devient insensible au gel, à l’humidité, à l’évaporation et à d’autres facteurs environnementaux négatifs.

3. Il existe un autre type de ciment appelé laitier. Pour sa production, le clinker et le laitier de haut fourneau sont broyés. Certaines substances sont ajoutées au mélange résultant, sous forme de gypse ou de chaux. Cette solution est utilisée dans le processus de mélange de composés de construction.

4. Le matériau sous forme de ciment d’alumine à haute activité est unique. Son temps de prise ne dépasse pas quarante-cinq minutes, et pour que la composition gagne en force, dix heures suffisent. Le principal avantage de cette composition est sa capacité à prendre rapidement, malgré la forte humidité de l’environnement. Si vous ajoutez ce type de ciment au béton, il présente une résistance supplémentaire à l’humidité, à la corrosion et aux changements brusques de température..

5. Si vous combinez du silicofluorure de sodium et du sable de quartz, vous obtenez un ciment résistant aux acides. L’eau plate n’est pas utilisée pour dissoudre cette composition. À ces fins, il convient d’utiliser du verre soluble à base de sodium. Parmi les caractéristiques positives de ce ciment, on note le haut niveau de sa résistance aux acides minéraux et organiques. Cependant, lors du fonctionnement de cette solution dans des conditions caustiques ou humides, la durée de son utilisation est considérablement réduite..

6. Pour la fabrication du ciment coloré, on utilise du ciment Portland ordinaire auquel sont ajoutés divers pigments. Ce type de ciment est très répandu dans la décoration des façades. C’est aussi la base de la fabrication de routes en béton..

Le ciment Portland, en se mélangeant à l’eau, forme une substance plastique qui, après séchage, prend la forme d’une pierre. L’utilisation généralisée de cette substance s’explique par ses avantages:

  • la capacité de durcir sans interférence extérieure;
  • la formation d’un produit en pierre, caractérisé par une résistance et une dureté élevées;
  • niveau minimum de danger chimique;
  • sécurité environnementale;
  • La sécurité incendie;
  • coût abordable;
  • large éventail d’applications – polyvalence.

L’utilisation indépendante du ciment Portland est rare, car le plus souvent il est un composant de divers types de composites, tels que les mélanges secs, les bétons de construction et les mortiers. Pour déterminer le mélange de ciment Portland, il faut le comparer à trois critères :

  • la qualité des mélanges de poudre d’origine ;
  • pâte de ciment et ses caractéristiques;
  • pierre de ciment résultante.

Additifs pour ciment et béton – principe de fonctionnement

La composition du ciment Portland contient des substances sous forme de clinker. Pour obtenir ce produit, les matières premières contenant des aluminates et des silicates de calcium sont calcinées. Pour fabriquer le ciment Portland, on utilise de l’argile, de la marne et de la chaux. Réagissant avec l’eau, le ciment se prête à l’hydrogénation cristalline. Après cela, une substance est formée sous la forme d’une pierre de béton, qui a des qualités particulières.

En ce qui concerne GOST, les types d’additifs pour ciment suivants sont distingués:

1. Par rapport à l’action principale, il s’agit :

  • composants réels ;
  • régulateurs;
  • éléments qui simplifient le processus de broyage du ciment.

2. Les éléments substantiels, à leur tour, sont :

  • minéraux actifs;
  • composants de remplissage.

3. Les additifs minéraux dans le ciment actif sont :

  • action hydraulique;
  • action pouzzolanique.

4. Les additifs réglementaires sont :

  • déterminer le temps de prise de la solution ;
  • durcisseurs;
  • caractéristiques de résistance croissantes;
  • substances plastifiées.

À l’aide d’un certain type d’additifs pour ciment et béton, il est possible d’effectuer les fonctions suivantes :

  • réduire la libération d’humidité de la solution de béton, c’est-à-dire augmenter sa plasticité;
  • rendre le mortier de ciment plus résistant à l’humidité;
  • augmenter ou diminuer le niveau de retrait du ciment;
  • régler la production de chaleur ;
  • améliorer les qualités décoratives du mortier de ciment;
  • ajuster la densité de la pâte de ciment;
  • rendre la composition du coulis de ciment plus plastique.

Additifs hydrofuges et polymères dans le ciment

Les additifs polymères agissent comme des tensioactifs. Avec leur aide, il est possible d’améliorer la qualité de la composition du béton. À l’aide de certaines compositions, il est possible d’améliorer la plasticité du béton, de réduire son absorption d’humidité et de réguler la libération d’humidité. Ainsi, les caractéristiques de résistance du béton sont considérablement améliorées. Dans certains cas, avec l’aide d’additifs, des matériaux sont formés qui contiennent de l’air.

Il existe une possibilité de transition des additifs polymères vers un état de ductilité. Avec leur aide, il est possible de boucher les pores du béton, d’augmenter l’adhérence du mortier de béton avec des agrégats et des armatures.

Les additifs de ciment aident à le rendre étanche à l’humidité, au gel, à la traction et aux gaz. Un autre type d’additifs sont les substances organiques à base de silicium. Ils dégagent des gaz à l’intérieur du coulis de béton. Par conséquent, avec leur aide, de l’air est aspiré dans la solution. Il devient plus poreux et résistant au gel et à l’humidité.

Certains additifs sont hydrophobes. Leur principe de fonctionnement repose sur le colmatage des plexus capillaires à l’intérieur du béton. Ainsi, la migration de l’humidité a lieu. À l’aide d’additifs résistants à l’humidité, il est possible d’améliorer la structure et d’augmenter la densité de la composition du béton.

Caractéristiques des additifs antigel dans le ciment

Des conditions de température négatives ont un effet néfaste sur les caractéristiques de performance de la solution de béton. Cela est dû au fait qu’à basse température, l’eau à l’intérieur de la solution commence à geler. Lors du réchauffement, il fond et se dilate, dégradant la qualité du béton. L’efficacité de la résistance à l’augmentation de l’humidité en volume est appelée résistance au gel du béton.

La résistance du mortier de béton au gel détermine la teneur en humidité de celui-ci. Pour garantir cette caractéristique, des additifs spéciaux doivent être utilisés, le plus souvent il s’agit de substances contenant des tensioactifs..

Les plastifiants ont un effet positif sur la création d’une structure de béton optimale. La structure du mortier est caractérisée par un niveau de densité plus élevé, ce qui rend le lisier sédimentaire. Certains des additifs sont conçus pour rendre le mortier plus saturé en eau, de sorte que l’eau, après expansion, remplit les pores et n’affecte pas la qualité du béton..

Veuillez noter que pour obtenir un effet positif de l’introduction d’un additif, vous devez choisir uniquement des matériaux de haute qualité provenant de fabricants de confiance. De plus, avant d’utiliser des additifs, vous devez lire les instructions du fabricant et respecter strictement toutes les proportions recommandées pour un type particulier d’additif..

Si une petite quantité d’additif est ajoutée, le béton sera toujours sujet au gel. Si la quantité de plastifiant est trop importante, la structure perdra de sa résistance..

Additifs modificateurs pour ciment : caractéristiques

Ces compositions sont introduites dans des mélanges de ciment pour améliorer leur élasticité, leur résistance aux fissures et à la déformation. De plus, avec leur aide, il est possible d’augmenter l’adhérence du béton aux armatures et à tout substrat non absorbant..

En introduisant ce genre d’additifs, il est possible d’augmenter leur adhérence aux carreaux. Le plus souvent, ces suppléments sont sous forme liquide. Ils rendent les matériaux cimentaires plus élastiques, réduisent le niveau de leur retrait, s’utilisent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des locaux, tout en étant totalement respectueux de l’environnement..

Le ciment sans additifs, bien qu’il ait ses propres caractéristiques de performance, est cependant rarement utilisé, en raison de sa sensibilité à divers types de stimuli externes..

Une autre option pour les additifs pour ciment est un agent anti-corrosion. À l’aide de ces substances, il est possible de lier l’hydroxyde de calcium libre dans la composition du béton. De plus, certains des additifs améliorent la densité du béton, le rendant non seulement non corrosif, mais également résistant à l’humidité..

L’ajout de gypse au ciment augmente le temps de prise. De plus, avec son aide, il est possible d’améliorer la qualité de la solution finie, à savoir ses caractéristiques de résistance, ses qualités de résistance au gel et sa résistance aux sulfures..

Pour la fabrication de ciments avec des additifs minéraux actifs, le clinker concassé est utilisé. Les additifs sont des scories granulaires ou des substances actives d’origine sédimentaire. Le béton auquel ces substances ont été ajoutées a un niveau élevé de résistance à l’humidité, un excellent dégagement de chaleur et une résistance au gel..

Variétés d’additifs pour ciment

1. Pour le mélange sec ou le béton avec des caractéristiques spéciales, un plastifiant est utilisé. Avec son aide, les coûts de ciment et d’eau sont réduits lors de la préparation du mortier de béton. Les plastifiants rendent la solution plus plastique et mobile. Ainsi, avec son aide, il est possible de combler tous les pores..

2. Les additifs de nature rétentrice d’eau se présentent sous forme d’amidon ou de cellulose. Avec leur aide, il est possible d’obtenir une consistance de béton homogène. De plus, ils aident à se débarrasser de l’écaillage du béton et de l’effet de la laitance de ciment. Cependant, le côté négatif de l’utilisation de ces additifs est une diminution de la résistance de la base et une diminution de sa mobilité..

3. L’utilisation de poudres redispersables est un excellent liant dans le processus d’utilisation du ciment pour la peinture de surface. De plus, ces substances sont à la base de la colle de ciment, car elles confèrent à la composition une adhérence élevée..

4. La deuxième ou la troisième charge est une fibre de type polymère. Il rend la base résistante aux fissures, de plus, la composition résultante se caractérise par une grande mobilité et un auto-nivellement.

Pour augmenter la résistance à l’eau, des substances sont utilisées sous forme d’hydrophiseurs. A l’aide d’accélérateurs ou de retardateurs de durcissement, il est possible de réguler ce processus. L’association de plusieurs additifs permet de conférer au ciment les caractéristiques requises pour un type de conditions donné..

Read more