Des murs

Technologie d’application de plâtre vénitien

Vous souhaitez créer un intérieur dans votre maison dans l’esprit d’une province européenne ? Le plâtre vénitien décoratif de vos propres mains rendra l’espace autour de vous comme vous le souhaitez. Le plâtre vénitien a une longue histoire qui remonte à l’époque de César. Après avoir appliqué ce matériau, la pièce devient comme une habitation située au cœur de l’Italie.La composition et la technologie d’application du vénitien ont été inventées dans la Rome antique. Au 16ème siècle, Andrea Polladaio, un célèbre architecte italien, a relancé la technologie du plâtrage par des erreurs et des essais. Les villas vénitiennes ont encore des chambres avec des finitions similaires..

Table des matières:

Histoire du plâtre vénitien

Le nom “plâtre vénitien” sonne en italien “stucco veneziano” et signifie “marbre liquide”. Après le traitement du marbre, il y avait des déchets – de la poussière de marbre, qui a été utilisée pour créer du marbre artificiel. C’est ainsi qu’est apparue une substance transparente. Célèbre plâtre vénitien classique de la Renaissance. L’étonnante beauté, la durabilité des façades et la décoration intérieure des bâtiments qui se trouvent sur l’eau depuis des siècles ont été en partie obtenues grâce à ce matériau..

Le plus ancien plâtre vénitien, créé à Venise, était composé d’eau, de teintures végétales et de poussière de marbre. Maintenant, il n’y a pas de produits qui contiennent des composants purement minéraux dans leur composition. Ils contiennent tous un certain pourcentage de liant acrylique ou chaux. Par leur apparence, il est presque impossible de les distinguer. Il existe une opinion selon laquelle les plâtres synthétiques sont plus technologiques et forment, après application, un revêtement plus élastique..

Il est historiquement admis que le vénitien est un matériau purement intérieur. En raison de sa composition, le plâtre vénitien naturel ne peut pas être utilisé sur les façades. Mais en même temps, il existe des fabricants de matériaux qui produisent des enduits vénitiens pouvant être utilisés pour les façades. Naturellement, ce matériau n’est pas complètement naturel, mais avec des composants acryliques, mais c’est ce qui permet une utilisation en extérieur..

Plâtre vénitien – les réalités de notre temps

Actuellement, de nombreux revêtements différents sont présentés sur le marché national des matériaux de construction, regroupés sous le nom général – plâtre vénitien. Les professionnels appellent le plâtre vénitien uniquement des revêtements aussi proches que possible de l’original en termes de composition et de technique d’application..

Le revêtement est traditionnellement réalisé en une seule couleur, mais des revêtements multicolores peuvent également être produits. Le concept de “plâtre vénitien” implique, avec l’utilisation de matériaux de haute qualité, une technologie spéciale pour appliquer le plâtre – “presser” manuellement de nombreuses couches minces les unes contre les autres. Cette technologie comprend le lissage, le « repassage » et le polissage de chaque couche avec une spatule spéciale. Le processus de revêtement est extrêmement long. Par exemple, le lissage de chaque couche est effectué avec l’application de tels efforts du maître du plâtre vénitien que le mur et la truelle sont réchauffés..

Le revêtement fini atteint une épaisseur de 3 à 5 millimètres et présente en même temps une perméabilité à la vapeur élevée – il «respire», créant un confort climatique dans la pièce. Le plâtre vénitien a un éclat minimal qui peut être amélioré en soumettant le revêtement à une opération de ponçage à la cire, ce qui confère également au plâtre une résistance supplémentaire à l’humidité. “Venetian” est un revêtement assez dur qui devient encore plus dur avec le temps.

Le mur, qui est fini avec du plâtre vénitien, semble briller de l’intérieur – sur la base mate du revêtement, des reflets brillants sont visibles, qui sont souvent appelés “le phénomène de la profondeur de la lumière”. Cet effet est obtenu grâce à l’application de plusieurs couches translucides. L’effet lumineux est perceptible grâce au jeu des rayons solaires réfléchis, qui pénètrent dans l’épaisseur du revêtement et se réfléchissent à différentes profondeurs, en fonction de l’angle d’incidence. Par conséquent, le plâtre vénitien est extrêmement similaire au marbre poli..

Composition de plâtre vénitien

Le plâtre vénitien est connu comme un revêtement transparent, qui contient de la poussière de marbre, ce qui vous permet de créer l’effet du marbre le plus pur et le plus transparent lorsqu’il est appliqué sur la surface. En plus de la poussière, le revêtement vénitien contient de la chaux éteinte et une émulsion aqueuse. Cette finition exquise sera une décoration unique pour les murs, les colonnes et les corniches..

Dans certains cas, la poussière de marbre peut être remplacée par de la poussière de granit, de quartz, d’onyx, de calcaire ou de malachite. La chaux éteinte est le lien. De plus, il existe sur le marché des variétés de revêtements vénitiens qui contiennent des résines acryliques ou d’autres liants polymères..

Les pigments organiques ou inorganiques sont un autre composant du plâtre vénitien. La surface finie, grâce à ces pigments, résiste parfaitement aux effets négatifs des rayons ultraviolets, ce qui augmente considérablement la durée de vie du revêtement.

Le composant fondamental et final du revêtement décoratif est la cire, qui est la dernière couche du revêtement vénitien. Dans ce cas, l’utilisation de cire résout deux tâches importantes. La cire offre une protection contre l’humidité et la saleté. En raison de sa propre capacité à pénétrer dans les couches, la cire donne de la jutosité et de la brillance au revêtement.

Classification du plâtre vénitien

En apparence, le plâtre décoratif vénitien peut être lisse, gaufré ou artistique. Le plâtre vénitien gaufré contient des granules de marbre solides jusqu’à 2 millimètres. Il semblait qu’un tel revêtement vénitien ne pouvait pas être lisse, mais la deuxième couche brille en se liant à la première. Et une petite rugosité crée l’effet de l’antiquité. Le mur, fini avec du plâtre vénitien, semble en effet un peu vieilli..

Le plâtre vénitien lisse se compose généralement d’un liant et d’une fine poussière de marbre. Le liant est le plus souvent une dispersion de chaux avec un copolymère d’acrylate, ce qui rend le revêtement vénitien prévisible en couleur et en application. Un liant à base de chaux est moins courant, et il est difficile de travailler avec un tel plâtre, car les couleurs ne sont que claires, il est difficile de prendre le ton, car il s’éclaircit après séchage (jusqu’à 5 tons), et les zones plus foncées peut rester sur les murs (effet de coloration).

Le plâtre vénitien artistique a 4 couleurs ou plus. Dans ce vénitien, le matériau ne joue pas un grand rôle, car il existe de nombreux matériaux décoratifs qui ne sont pas du plâtre vénitien, mais aussi brillants en même temps. L’essentiel est l’habileté de l’artiste, qui peint en fait avec du plâtre teinté au lieu de la peinture. En règle générale, cette technique est utilisée pour imiter les surfaces en pierre avec de grandes taches de veines de couleur, de textures et de fissures. Le prix du plâtre vénitien est comparable à celui de la peinture, et parfois même le dépasse.

Application de plâtre vénitien

La technologie d’application du plâtre vénitien a évolué au fil des ans. Dessiner un vénitien est un processus créatif, mais ne nécessite pas de compétences artistiques particulières. Bien qu’avec cela, vous n’obtiendrez pas un bon résultat sans une certaine expérience de travail.

Travail préparatoire

La consommation de plâtre vénitien varie de 600 grammes par mètre carré à 1,5 à 2 kilogrammes par mètre carré. Le plâtre vénitien peut être rendu mat, semi-mat ou brillant. Cela dépend du niveau de polissage du plâtre appliqué et de l’effet recherché. Les fabricants modernes proposent un matériau séparé pour le plâtre vénitien mat et séparément pour le plâtre vénitien brillant. La différence entre eux réside uniquement dans les proportions de matériaux naturels..

Pour exclure les fissures, il est d’usage d’appliquer du plâtre sur une base préparée. La surface, tout d’abord, doit être parfaitement plane et sèche. Ensuite, il est apprêté avec une substance spéciale à pénétration profonde, qui assure la meilleure adhérence du plâtre à la base et garantit une longue durée de vie du revêtement vénitien..

L’apprêt agit également comme un antiseptique, empêchant la propagation des champignons sur la surface. Si la surface n’est pas idéalement préparée et qu’il y a des irrégularités, ce n’est pas un problème. Le plâtre vénitien est un matériau décoratif en couche épaisse capable de couvrir toutes les irrégularités, mais sa consommation augmente considérablement. Par conséquent, il est toujours préférable de préparer un mur avec un mastic bon marché que de corriger toutes les erreurs avec du plâtre vénitien coûteux..

Création de calques

L’essence de l’application du plâtre vénitien réside dans la création de plusieurs couches sur la surface à l’aide d’une spatule en métal. La spatule doit être en acier spécial, qui ne brûle pas le matériau lors de l’application. La substance est appliquée sur la surface de manière épisodique et uniforme, avec des mouvements chaotiques. Pour un effet optimal, généralement 2 à 4 couches de plâtre vénitien sont appliquées..

La première couche est la couche de base pour couvrir toute la surface. Après avoir appliqué le matériau, il est recommandé de lisser la surface, mais pas de polir. La première couche de plâtre vénitien est nécessaire pour créer un “dessin”, et sert de base aux futurs travaux.

La deuxième couche est utilisée pour créer une “image” de plâtre vénitien, qui est visible en raison de la transparence de la substance. Plus le mouvement de la spatule est chaotique et actif, plus le motif sera saturé, créé en étirant le matériau sur la surface. Il est important d’incliner la truelle lors de l’application du plâtre. L’angle doit être proche de 20 degrés par rapport à la surface. La deuxième couche de matériau doit être polie avec peu d’effort..

La troisième couche est généralement la dernière couche responsable de l’effet décoratif. Avec une spatule, une petite quantité de matériau est appliquée sur la surface et soigneusement polie. Après avoir réparti le matériau, polir le matériau appliqué avec une spatule. Certains décorateurs, afin de corriger les erreurs de travail, appliquent la quatrième couche de Venetian et seulement après cela, ils polissent complètement..

Polissage de plâtre

Une fois la couche de finition sèche, il est recommandé de la recouvrir avec du papier de verre. Cette légère rayure se traduit par le mélange des couches inférieure et supérieure de l’enduit vénitien, ce qui ajoute de la profondeur à l’enduit. Après le ponçage, essuyez le mur avec un chiffon doux pour enlever la poussière. La brillance tant attendue apparaîtra sur le mur après une telle procédure. Polir le plâtre à nouveau avec une truelle large propre et sèche..

Le polissage et le travail du plâtre vénitien doivent être effectués avec des mouvements verticaux et horizontaux. Essayez de ne pas appuyer trop fort sur la truelle pour ne pas endommager le plâtre décoratif. Une fois le plâtre séché et poli, vous pouvez cirer le mur. Parfois, vous devrez attendre plusieurs semaines jusqu’à ce que toutes les couches soient complètement sèches..

Cirer le plâtre

La cire est une substance naturelle qui protège le plâtre des dommages mineurs et de l’humidité. De plus, la cire permet de donner aux murs un aspect fini et une brillance supplémentaire. Le cirage n’est pas nécessaire, mais pour les pièces humides, cette procédure est souhaitable.

L’épilation peut se faire avec un chiffon ou une spatule. La cire doit être appliquée sur l’outil et frottée dans le plâtre. N’utilisez pas beaucoup de cire sur la spatule. La substance doit recouvrir le mur d’une couche uniforme et fine, sans fioritures sous forme de taches sombres ou de stries.

Seul le plâtre vénitien naturel est réparable. Cela signifie que les dommages mineurs ou les défauts mineurs peuvent être réparés localement. Le mur d’un coin à l’autre n’a pas besoin d’être refait, mais il vous suffit de traiter la zone sélectionnée. C’est très rationnel et pratique..

Lorsque des rayons de lumière tombent sur un mur décoré de plâtre vénitien, il semble briller, frappant par sa “profondeur”. Ce matériau crée une atmosphère unique dans la pièce, qui ne peut être véhiculée par des photographies. Dans ce cas, il est préférable de regarder une vidéo sur la technologie d’application du plâtre vénitien, car cette technique nous est parvenue depuis l’époque de la Rome antique, en contournant les millénaires.