Meubles et objets d'intérieur

Table en bois à faire soi-même dans le gazebo

Ayant un chalet d’été en ma possession, je veux l’équiper du plus grand confort. Pour beaucoup, c’est le belvédère qui est l’endroit à la fois pour boire tranquillement le thé et pour rassembler des invités. Eh bien, une table en bois remplira parfaitement sa fonction et s’intégrera parfaitement dans cet espace. L’article expliquera comment fabriquer des tables et des bancs en bois pour un belvédère..

Teneur:

Faire une chose de ses propres mains signifie non seulement économiser sur l’achat d’un produit fini, mais aussi ravir l’âme du résultat obtenu. De plus, cette approche vous permet de concevoir des meubles en bois pour gazebos en fonction de la superficie du bâtiment, résolvant ainsi le problème de l’agencement avec une efficacité maximale..

Le plateau de la table peut avoir des formes complètement différentes (rond, ovale, carré, octogonal, etc.), l’essentiel est que les compétences d’un artisan de la maison suffisent. Toute personne familiarisée avec la menuiserie peut sauter les conférences sur le but d’un outil particulier et les règles de sécurité lorsqu’elle travaille avec eux.

Tables en bois pour une photo de belvédère

Bois pour meubles de jardin

  • Lors de la sélection d’un matériau, une attention particulière est portée à sa qualité. Les pièces en bois ne doivent pas subir de dommages causés par des insectes, des champignons. Le bois le plus régulier vous permettra d’assembler rapidement et facilement. De plus, cela réduira la consommation de bois (pas de gros rebuts).
  • Les conifères ont une douceur naturelle, ils peuvent être facilement traités et ont un aspect esthétique. Cependant, les résines émises ruineront à la fois les vêtements des personnes assises à table et la nappe de fête..
  • Les tables et bancs en bois dur sont l’option la plus rentable. La table se révélera solide et durable. Le bois le plus préféré est obtenu à partir de poire, cerisier, mélèze, bouleau, frêne. Il ne faut pas oublier que le bois change de teinte d’origine avec le temps..

Transformation du bois

  • Il est nécessaire d’appliquer des composés protecteurs avant et après l’installation. De telles activités aideront à préserver la texture riche et à augmenter la durée de vie de la structure finie..
  • Le traitement assurera la résistance à l’humidité du bois et préservera la perméabilité naturelle à la vapeur du matériau naturel. La protection est particulièrement importante pour ce meuble, étant donné son emplacement extérieur permanent..
  • Il ne faut pas oublier que si, au cours du processus d’assemblage, les composants de la structure sont ajustés, les emplacements sciés sont également traités..

Tables en bois à faire soi-même pour un gazebo

  • Avant de commencer le travail, ne négligez pas une étape telle que la préparation. La table est une structure composée de deux éléments principaux – un plateau et des pieds de support. La première étape consiste à dresser un croquis de la future création, qui marquera tous les détails, ainsi que leurs tailles et leur emplacement.
  • Pensez à l’avance et préparez le bois, les outils, le matériel de peinture et les fixations afin qu’au moment le plus crucial, vous n’ayez pas à courir chez les voisins à la recherche des choses nécessaires ou à vous rendre à la quincaillerie la plus proche.

Matériel. Outil. Attaches

  • L’acquisition de tous les éléments de la structure est effectuée sur la base du projet établi. Lors du choix de la taille et de la forme de la table, il est important de s’appuyer non seulement sur les préférences personnelles, mais également de prendre en compte des indicateurs similaires du gazebo.
  • Cet objet ne doit pas gêner le libre passage des personnes, nous entendons ici la distance entre le plateau de table et le coin salon. Les tables rondes et ovales ont fière allure dans les tonnelles polygonales. Mais beaucoup, choisissant entre l’esthétique et la praticité, préfèrent les tables standards carrées ou rectangulaires..

  • Si la géométrie du plateau de la table peut être issue d’une série futuriste, alors la hauteur de la table doit être traitée de manière plus rationnelle. L’indicateur optimal est considéré comme étant de 70 à 75 cm. Dans ce cas, la hauteur des sièges doit être comprise entre 42 et 47 cm..
  • L’épaisseur des planches pour le plan de travail est de 3 cm.Ce paramètre vous permettra d’assembler une surface solide, sans déflexion, même sous des charges élevées. La largeur du bois peut aller de 15 à 20 cm.Des panneaux prêts à l’emploi, vendus dans certaines quincailleries ou ateliers de menuiserie, contribueront à simplifier le travail d’assemblage..
  • Pour les pieds, des barres de 5×5 cm sont prises.Si vous souhaitez créer une table avec un soupçon de chef-d’œuvre, vous pouvez acheter des balustres bouclés.

Vous aurez également besoin des outils de construction suivants :

  • Tournevis;
  • percer;
  • scie, scie sauteuse;
  • ponceuse, papier de verre de différentes granulométries;
  • niveau, carré;
  • marqueur, crayon;
  • colle, vis autotaraudeuses (6×30 mm et 4,8×50 mm).

La première étape de l’assemblage d’une table dans un gazebo en bois

  • Tous les éléments en bois sont traités avec un rabot. La surface est mise en parfait état avec un broyeur. Pour les endroits difficiles d’accès, des feuilles de papier de verre sont utilisées. Ainsi, toutes les irrégularités, rayures, bavures sont supprimées..
  • En conséquence, les composants de la future structure devraient être lisses et uniformes. Tous les côtés du bois doivent être traités, les extrémités et les coins ne sont pas ignorés.
  • Pour un meilleur plan de travail, pensez à acheter des planches rainurées. Ils vous permettront d’assembler le bouclier sans lacunes, tout en éliminant le travail fastidieux de montage des pièces individuelles.
  • Il est recommandé de chanfreiner les bords des barres servant de pieds de support.

Assemblage du plan de travail

  • Le cadre donne force et stabilité à l’ensemble du produit. Les planches du cadre doivent avoir une longueur et une largeur inférieures d’environ 30 cm par rapport aux paramètres similaires du plateau de la table..

  • Le cadre extérieur est formé de 4 planches (2 courtes et 2 longues). À l’aide d’un carré, une planche courte pour le cadre est d’abord placée sur le bord à un angle de 90 degrés, une jambe y est fixée et fixée avec des vis autotaraudeuses. Ensuite, le deuxième support est connecté depuis l’autre bord de la planche.
  • La deuxième paire de pieds est fixée de la même manière. Ensuite, de longues planches à cadre sont fixées aux flans. Les fixations peuvent être réalisées directement avec des vis autotaraudeuses ou en utilisant des coins métalliques qui fixent solidement toute la structure.
  • Pour éviter d’éventuelles fissures du matériau, des avant-trous peuvent être pré-percés dans lesquels les vis sont vissées. Les têtes des attaches doivent être complètement enfoncées dans le bois.
  • Sur toute la longueur du cadre dans les planches, des points sont marqués pour la fixation des barres transversales. Une attention particulière est portée à la position perpendiculaire des lames par rapport au cadre. Ils peuvent nécessiter de 4 à 6 pièces, selon la longueur de la table.
  • Les planches du plan de travail sont posées sur une surface plane avec l’extérieur vers le bas. Ils doivent être temporairement fixés pour une utilisation plus facile. Il est possible d’obtenir une fixation fiable les uns aux autres en pré-enduisant les extrémités des planches avec de la colle.

  • Ensuite, les barres transversales sont placées à au moins trois endroits (le long des bords et au milieu). Choisissez la longueur optimale des vis autotaraudeuses afin que leurs extrémités ne « sortent » de la surface avant du plan de travail.
  • Nous retournons le plateau face vers le bas et fixons le cadre préalablement préparé avec des pieds.

Finition des meubles en bois

  • A la fin de l’assemblage, selon la conception, les coins sont coupés ou arrondis avec une scie sauteuse électrique. Les chanfreins sont coupés à partir des bords du plateau. Toutes les vis sont serrées si nécessaire. La structure est poncée. Les rayures apparues lors des travaux sont réparées avec du mastic à bois.

  • La poussière et les copeaux sont éliminés une fois le ponçage terminé. La table est aspirée ou soufflée, puis essuyée avec un chiffon légèrement humide. Le produit est recouvert d’une tache ou de plusieurs couches de vernis transparent. Cette dernière option mettra l’accent sur la beauté naturelle du bois..
  • Une excellente décoration pour une table de campagne sera le découpage ou une seule peinture. Mais cacher la texture riche sous une couche de peinture à l’huile est tout simplement un crime. La protection nécessaire sera parfaitement assurée par des imprégnations spéciales et des peintures et vernis modernes..

Tables et bancs pour gazebos de souche

  • Une option intéressante pour créer une table pour un belvédère rond, où une souche est utilisée à la place des pieds standard, contribuera à souligner l’ambiance de la banlieue. Dans ce cas, le plateau de la table doit être rond ou ovale..
  • L’épaisseur des planches avec un tel support peut être de 20 mm. Il est important de suivre la règle ici, plus le plateau est grand, plus la planche est épaisse..
  • Une vieille souche bien séchée et sans pourriture (l’essence n’a pas d’importance) est recouverte d’un vernis transparent. Cette approche mettra en valeur au mieux la texture et les autres avantages du matériau naturel..
  • Si la souche a été coupée récemment, elle doit être soigneusement séchée. Vous pouvez utiliser une pièce chaude et sèche ou profiter du temps ensoleillé et le laisser dans un endroit ouvert et bien ventilé. Le séchage dure environ 2 mois..
  • La base de la future table est nettoyée de l’écorce au moyen d’un ciseau, ciseau ou ciseau. Le travail est effectué avec soin, en essayant de ne pas endommager le bois lui-même. Les rhizomes saillants et autres parties inesthétiques sont coupés à la scie à métaux.

  • Ensuite, le moignon est aligné horizontalement. Le niveau de construction aidera à ce stade, toutes les lacunes sont éliminées avec un avion ordinaire. Une surface absolument plane est nécessaire ici, car elle sert de base à l’installation du plan de travail.
  • La souche est poncée mécaniquement, les endroits inaccessibles sont poncés manuellement à l’aide de papier de verre grossier. Une grande patience doit être fournie. Un fond de teint « délicat » prendra du temps, mais le résultat dépassera toutes les attentes.
  • Si la largeur de la souche le permet, dans sa partie supérieure, vous pouvez faire deux empreintes pour les paramètres de deux planches situées perpendiculairement. Ce dernier servira à une fixation plus fiable du plateau et à la stabilité de l’ensemble de la structure..
  • Les planches qui forment le dessus de la table sont maintenues ensemble avec de la colle et des barres transversales. Un cercle ou un ovale est dessiné de l’extérieur. Avec une scie sauteuse électrique, on lui donne sa forme définitive. La surface et les coupes sont poncées et traitées avec des imprégnations, des vernis, etc..
  • Le plateau de la table est fixé avec des clous ou des vis autotaraudeuses soigneusement sélectionnés en longueur. La fixation se fait de l’extérieur, les bouchons doivent donc être enfoncés dans le bois. Les points résultants peuvent être cachés avec un mastic qui correspond le plus possible à la teinte du bois.
  • Pour éviter que le vernis ne se décolle et pour assurer une meilleure application des couches suivantes, il est recommandé de bien sécher le produit après la première couche puis de le poncer avec du papier de verre fin..

Table-banc Transformer

Une fois plié, un tel produit ressemble à une table étroite, mais une fois déplié, il peut accueillir un grand nombre de personnes. Le faire nécessite une approche plus professionnelle..

  • Un plan préliminaire et un calcul minutieux sont indispensables. Ici, l’emplacement des pieds de support à l’état assemblé et déplié est calculé. Le dessin indique les points de fixation des pièces, les lignes de pliage et autres points importants qui facilitent l’assemblage ultérieur.
  • Une approche responsable à chaque étape du travail vous permettra d’atteindre le résultat souhaité, qui apportera à la fois des bénéfices et un plaisir esthétique. Même à partir des déchets stockés dans la buanderie depuis de nombreuses années, vous pouvez créer de beaux meubles pour les tonnelles en bois. L’essentiel est que cela ne fonctionne pas exactement le contraire..

Vous pouvez manifester vos capacités dans le travail créatif en commençant par des structures simples. Les modèles minimalistes sont toujours à la mode. De plus, ces produits sont parfaitement utilisés comme meuble pour tous les besoins d’une maison de campagne. Ayant acquis de l’expérience, les maîtres peuvent passer à des idées plus complexes. Des pieds sculptés, un plateau de géométrie non standard, des inserts de divers matériaux et d’autres éléments de décoration aideront à se manifester pleinement et à révéler tout le potentiel créatif.