Terrain

Chantier béton : notice d’installation

Le groupe d’entrée, dont les éléments principaux sont la route menant au garage, la zone immédiatement devant l’entrée et la zone bétonnée pour la voiture, située sur le site, font partie intégrante de tout site, qu’il s’agisse de lotissements de banlieue ou de le territoire contigu de logements privés urbains. L’agencement de chacun de ces éléments se caractérise par ses propres caractéristiques, que tout propriétaire d’un territoire privé doit connaître. Personne ne doute de la durabilité des sites en béton, et si l’imagination et les compétences de conception minimales sont utilisées dans le processus de leur aménagement, ils peuvent être un bon ajout à votre jardin et une alternative valable aux patios en brique, qui sont l’un des éléments populaires de aménagement paysager créatif du site. Comment équiper un site en béton de vos propres mains et quels sont les principaux aspects technologiques du coulage du béton – vous recevrez des réponses à ces questions et à d’autres en lisant un article préparé par nos spécialistes.

Éléments du groupe d’entrée : une brève description

Espace béton situé devant l’entrée, il s’agit souvent d’une rampe conçue non seulement pour une entrée plus pratique dans le site, mais également pour empêcher la pénétration d’excès d’humidité des sites situés à proximité. Du point de vue du dispositif, la rampe se présente sous la forme d’une dalle monolithique en béton, préalablement renforcée, dont l’épaisseur est déterminée par plusieurs facteurs : la taille de la rampe prévue et la charge dynamique que subit la rampe lorsqu’elle le véhicule entre. Dans la plupart des cas, il est optimal d’utiliser une dalle monolithique renforcée d’un treillis métallique, tandis que l’épaisseur de la dalle ne dépasse pas 15 cm avec une pente de rampe. A cet égard, lors de la construction de la rampe, un joint de dilatation est aménagé entre la dalle horizontale du chantier et la dalle de la rampe. La mesure finale pour organiser le joint de dilatation est de le sceller avec un matériau d’étanchéité – isolation hydroglass.

Plate-forme en béton pour une voiture, situé sur le territoire du site, est une plate-forme en béton monolithique. Si le projet de votre site implique la présence de chemins en béton ou en pavés, dans le processus d’aménagement d’un site en béton, il est important de tenir compte de la hauteur de sa base, qui doit être au même niveau que le base des chemins. Vous pouvez combiner une zone en béton pour une voiture et des trottoirs à l’aide d’une bordure ou d’un élément de drainage.

Quels sont les principaux avantages d’un chantier en béton?

Bien que le moyen le plus simple d’organiser un site ou un parking pour une voiture soit d’aménager un site recouvert de gravats, dans la plupart des cas, les développeurs expérimentés préfèrent privilégier les sites en béton plus fiables. Et tout cela n’est pas lié à une attitude partiale envers les décombres, mais aux particularités des conditions météorologiques au printemps. Au printemps, lors de la pluie ou de la fonte des neiges, le sol sous la couche de gravats se ramollit progressivement, ce qui entraînera son affaissement sous le poids de la voiture. À cet égard, dans ce cas, le coulage d’une plate-forme en béton devient le plus optimal, dont l’organisation doit être effectuée avant de quitter le garage. Il faut dire quelques mots sur les avantages d’un chantier en béton :

  • Polyvalence et longue durée de vie ;
  • Facilité d’installation, ce qui permet de le fabriquer de manière autonome;
  • L’un des avantages les plus importants d’un chantier en béton est le coût démocratique des matériaux pour sa fabrication, ainsi que la facilité et la facilité de livraison..

Selon le but, le site en béton se caractérise par certaines caractéristiques de conception qui doivent être prises en compte lors de son aménagement. Si vous envisagez d’utiliser le site comme une sorte de patio, sur lequel sera installée une chaise longue ou un belvédère, composé d’une petite table et d’un auvent, son fonctionnement s’effectuera sous des charges légères. L’épaisseur du coulage du béton dans ce cas ne doit pas dépasser 5 cm.Dans ce cas, des morceaux de fer inutiles utilisés conviennent comme matériau de renforcement. Mais dans le cas où la plate-forme en béton est utilisée comme parking ou territoire pour l’installation d’une piscine, les charges opérationnelles augmenteront considérablement, ce qui est le moment déterminant de sa conception. L’épaisseur de la couche de béton est d’au moins 10 cm et une armature en acier doit être utilisée comme matériau pour l’armature.

Aménagement d’un chantier en béton : mesures préparatoires

Les mesures d’aménagement d’un site en béton se caractérisent par un certain nombre de caractéristiques spécifiques. Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que dans la plupart des cas, vous êtes limité dans le choix du territoire, ce qui est dû à l’emplacement du garage sur le site. Et dans ce cas, on doit faire face à certaines difficultés liées au fait que le territoire le plus plat et suffisamment dense doit être alloué pour l’aménagement du site, ce qui permettra l’utilisation rationnelle de la solution concrète. À cet égard, avant de procéder à l’aménagement du site en béton, il est nécessaire d’effectuer un certain nombre de mesures préparatoires, dont l’essence est le nivellement et le bourrage du site.

La première étape des mesures préparatoires implique l’enlèvement et l’enlèvement du sol fertile dans lequel se trouve la végétation. Si cela n’est pas fait, les végétaux laissés après l’aménagement du chantier subiront une pourriture avec formation de cavités, ce qui réduira considérablement les performances du chantier en béton. Pour ce faire, il est nécessaire de creuser le sol jusqu’à une profondeur de la moitié de la baïonnette d’une pelle, ce qui suffira amplement pour enlever un sol fertile. Après avoir déterré le territoire nécessaire, le sol fertile est déplacé vers une autre zone et, après avoir retiré le sol tombé dans la zone aveugle, marquez le territoire à l’aide de piquets et de ficelle.

Important! Lors du choix d’une zone pour l’aménagement d’un site concret, assurez-vous qu’il n’y a pas de réseaux de communication sur le territoire du site sélectionné. S’il est impossible de respecter cette condition, les communications doivent être protégées en les “enveloppant” dans un étui ou une boîte de protection..

Afin d’éviter le rétrécissement ultérieur du territoire qui, si les règles d’aménagement ne sont pas respectées, lors de l’exploitation du site, le territoire doit être soigneusement nivelé et tassé, en vérifiant la présence de trous cachés. De plus, sur une base nivelée, un coussin de sable et de gravier est mis en place, dont la présence évitera l’apparition de fissures lors de l’exploitation. L’épaisseur du coussin de protection est déterminée par la charge attendue sur le chantier en béton. Tout d’abord, une couche de sable est posée, humidifiée et soigneusement compactée, d’une moyenne de 10 cm, puis de la pierre concassée ou du gravier est posée de la même manière. L’épaisseur de la couche de gravier doit être d’au moins 5 cm, ce qui est dû à la profondeur de gel du sol sous la couche de béton.

Important! Si vous ignorez nos conseils et refusez de poser un coussin de sable et de gravier, vous remarquerez bientôt que le gel et le dégel cycliques contribuent à la destruction progressive du béton de l’intérieur, ce qui conduira au fait que la dalle de béton monolithique cessera bientôt de être tel.

Organisation du coffrage : points forts

Malgré le fait que le béton puisse être coulé soit dans le coffrage, soit directement dans le sol, nous considérons qu’il est nécessaire de considérer en détail la disposition du coffrage. Avant d’aborder la marche à suivre pour l’organiser, précisons que dans le cas du coulage du béton directement dans le sol, le rôle du coffrage est joué par le sol lui-même ou les murs du bâtiment..

Mais si vous privilégiez toujours le coulage du béton dans le coffrage, nous vous conseillons d’aborder son agencement avec un maximum de minutie. Le coffrage est conçu pour maintenir le béton dans son état d’origine jusqu’à son durcissement complet (selon la consistance initiale de la solution, son temps de durcissement peut varier jusqu’à 10 heures). Pour la fabrication de coffrages, vous pouvez utiliser presque tous les matériaux, en fonction de l’épaisseur de la couche de béton. Si l’épaisseur de la couche de béton ne dépasse pas 5 cm, un contreplaqué de 6 mm peut être utilisé comme coffrage. Dans notre cas, une opération à grande échelle d’une plate-forme en béton est prévue, et par conséquent, nous recommandons d’utiliser des planches pour le coffrage.

La fabrication des coffrages commence par la pose de piquets en bois, qui sont enfoncés dans le sol aux quatre coins du chantier. Ensuite, des planches y sont clouées. Ensuite, trois des quatre côtés doivent être renforcés avec des chevilles supplémentaires, qui sont installées sur le côté de la porte de garage et des deux côtés adjacents au côté du coffrage installé près de la porte de garage. Compte tenu de la disposition du coffrage, il est nécessaire de discuter d’une autre nuance associée à la zone de coulage du béton. Distinguer le coulage complet et partiel du béton. S’il s’agit de la construction d’un chantier en béton qui ne remplit pas la fonction de fondation, il est permis de s’appuyer sur un coulage partiel de béton, ce qui est beaucoup plus facile à réaliser, surtout si vous travaillez seul. À cet égard, la taille des secteurs de coulée est déterminée au stade de la construction du coffrage..

Disposition des guides pour le coulage du béton: options de fabrication

Dans ce cas, il est possible d’utiliser deux méthodes d’installation des guides..

Méthode numéro 1

La production de guides est réalisée à partir d’un tube profilé, caractérisé par une forme de section transversale rectangulaire. En cours de travail, il est nécessaire de recourir à la soudure. Si vous n’êtes pas un professionnel dans ce domaine, ne vous précipitez pas pour abandonner l’aménagement d’un site en béton, car le soudage dans ce cas est si simple que toute personne ayant des compétences pratiques minimales dans ce domaine peut les gérer. Dans ce cas, des barres d’armature sont soudées au tube profilé en respectant un pas égal à un mètre. Quant à la longueur de l’armature soudée, elle est déterminée comme suit : après avoir enfoncé l’armature dans la base, située au-dessus de la couche de pierre concassée, il doit y avoir un espace libre égal à la hauteur de la couche de béton. Dans la plupart des cas, la longueur optimale de l’armature est de 25 cm Avant de commencer le bétonnage du site, l’armature est posée sur la couche de pierre concassée, au-dessus de laquelle les guides sont installés. Pour protéger la structure de renforcement, les experts recommandent de la surélever de quelques centimètres au-dessus de la couche de gravats..

Important! L’armature peut également être soulevée directement lors du coulage du béton..

Une fois les guides installés et leur angle d’inclinaison vérifié à l’aide du niveau du bâtiment, il est nécessaire de renforcer l’ensemble de la structure. Pour ce faire, il est nécessaire de préparer une petite quantité de mortier de béton, qui est ensuite posé sous forme de pyramides entre les barres d’armature. La mise en œuvre de cette action permettra d’éviter l’affaissement de la structure et contribuera à renforcer la structure intégrale..

Méthode numéro 2

La deuxième option pour aménager le coffrage consiste à aménager une structure en béton. Tout d’abord, il est nécessaire d’étirer la ligne de marquage afin que son niveau coïncide avec le niveau du futur site en béton. Des deux côtés de la ligne, le coffrage est organisé à partir de tuyaux ou de planches. Lors de la mise en place du coffrage, il est nécessaire de respecter la distance entre ses éléments individuels, qui doit être comprise entre 8 et 12 cm.Une petite quantité de mortier de béton est préparée directement sur le chantier, qui doit être placée dans le coffrage au niveau limité par la ligne étirée. Une fois la prise initiale du mélange de béton terminée, il est nécessaire de démonter le coffrage et de le déplacer vers l’endroit suivant où il est prévu d’ériger un autre guide. La distance minimale entre les guides doit être de 2,7 mètres.

Dans sa version la plus simple, l’aménagement d’un chantier en béton peut être réalisé sans la fabrication de guides. Dans ce cas, ils recommandent de renoncer à la fabrication d’une armature de renfort en fil de diamètre au moins 2,5 mm. Dans ce cas, le treillis est placé de telle sorte qu’il se trouve à une distance de 5 à 8 cm du coffrage..

Important! Les artisans recommandent de poser le treillis métallique en deux couches, l’une posée le long et l’autre transversale. A l’intersection des couches, ils sont attachés avec du fil.

Une couche supplémentaire de gravier de 5 cm d’épaisseur est disposée sur le dessus, qui doit également être nivelée.

Bétonnage de chantier : étapes technologiques

Après avoir terminé toutes les étapes ci-dessus de l’aménagement du territoire, qui dans une certaine mesure peuvent être considérées comme préparatoires, nous remplissons la zone concrète. Lors du choix des matériaux pour couler un site pour une voiture, faites confiance au béton de la marque M400, car c’est lui qui est considéré comme optimal dans ce cas et est capable de supporter la charge transmise au site par une voiture de tourisme. Lors de la préparation d’une solution de béton, il est nécessaire d’observer un rapport de 1: 1, où un seau de ciment représente un seau de sable, qui doit être aussi propre que possible et exempt d’impuretés argileuses. De plus, vous aurez besoin de pierre concassée et d’eau pour préparer la solution. La solution est préparée comme suit :

De l’eau est versée dans le récipient de la bétonnière et, en allumant la bétonnière, la quantité requise de ciment est versée dans la poire, après quoi de la pierre concassée est utilisée, ce qui empêche la formation de grumeaux de ciment, agissant comme une autre lame supplémentaire de la bétonnière. En conclusion, la quantité requise de sable est ajoutée et, sous le contrôle de la densité de la solution, elle est malaxée pendant 10-15 minutes. Cette solution peut être considérée comme une solution concrète standard, préparée conformément à tous les conseils des professionnels de ce domaine, dont l’essence se résume au fait que la solution doit être suffisamment épaisse.

Notre mortier est un béton classique, qui est coulé dans le coffrage. Et c’est l’une des méthodes les plus chronophages, mais en même temps fiables, de préparation du mortier de ciment. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez procéder dans l’autre sens et exclure la pierre concassée des ingrédients de la solution. Dans ce cas, la préparation de la solution est effectuée selon une méthode similaire, mais au final, en termes de consistance, la solution doit être uniforme et ressembler à une gelée assez épaisse. Une consistance uniforme favorisera l’infiltration la plus favorable entre les gravats, ce qui permettra au chantier en béton d’être cimenté en une seule dalle monolithique.

La construction de plates-formes en béton consiste à couler du mortier de béton, en commençant par le coin le plus éloigné par rapport à l’emplacement de la bétonnière. Lors du coulage, la pente spécifiée doit être respectée. Il est important de se rappeler la règle d’or du bétonnage, dont l’essence est que moins on passe de temps à couler une plate-forme en béton, plus la chape suivante sera solide. Une fois le coulage terminé, la surface du site est nivelée, après quoi l’excès de béton est retiré. La touche finale pour aménager un site en béton sera l’introduction d’éléments de conception, qui seront particulièrement pertinents si vous envisagez d’équiper un patio sur ce site.

Pour ajouter de la variété au site, il suffit de marcher sur la surface du béton qui n’a pas encore pris au pinceau, ce qui lui donnera une touche design supplémentaire, dont l’introduction sera non seulement esthétique, mais aussi pratique. Cela est dû au fait que l’esthétique visuelle dans ce cas est combinée à la sécurité due à la rugosité supplémentaire du site. Voilà, les travaux d’aménagement du chantier béton sont terminés. Il reste à être patient et à attendre que le béton sèche complètement, ce qui est la clé d’un fonctionnement pérenne et correct du chantier béton..

Si vous n’êtes pas sûr qu’une grande quantité de drains n’endommagera pas votre site en béton, vous devez réfléchir à l’avance à l’agencement du système de drainage, qui doit être effectué au stade de la conception du site..

Pour assurer un séchage de haute qualité du béton, la zone nouvellement coulée doit être recouverte de plastique ou saupoudrée d’une grande quantité de sciure de bois. Cela est nécessaire pour que la solution durcisse conformément à toutes les règles qui impliquent le séchage progressif du béton tout en maintenant le niveau optimal d’humidité dans celui-ci. Étant donné que le durcissement final de la solution ne peut être évoqué qu’après trois semaines, même après avoir retiré le plastique de protection, il n’est pas recommandé d’exploiter le site avec la charge maximale admissible, car cela peut entraîner des déformations ou une violation de son intégrité..