Terrain

Comment faire un sol de garage de vos propres mains. Variétés de revêtements de sol dans le garage, avantages et inconvénients de chaque option. Recommandations pour faire un sol de vos propres mains

Lorsque le propriétaire envisage de construire un garage ou s’engage dans la restauration d’une pièce ancienne, les questions fréquemment posées sont celles qui concernent le sol : quel matériau prendre comme base, comment effectuer les travaux préparatoires, quels outils préparer, etc. Dans cet article, nous examinerons les principaux types de sols dans le garage, soulignerons leurs avantages et leurs inconvénients et expliquerons comment créer une fosse d’inspection dans le garage de vos propres mains..

Table des matières:

Les principaux types de plancher dans le garage : terre, béton, autonivelant, bois, carreaux de céramique. Leurs avantages et inconvénients

En règle générale, un garage privé est petit et la question d’un intérieur attrayant est pratiquement sans importance. Il est beaucoup plus important d’équiper correctement le sol, car toute la charge du transport tombe dessus, l’essence et l’huile y pénètrent régulièrement, l’humidité du sol est affectée, les changements de température affectent, etc. Cependant, le propriétaire a toujours le choix, il est nécessaire de choisir l’un des différents types de revêtement de sol, ce qui est influencé par des tâches telles que: la durabilité et la capacité de supporter le poids de la voiture et de toute la pièce.

еР· ?? ”Ñ ?? Ñ ?? ° Ñ ?? ?? Ñ ?? ?? L ° Ð ° Ð ° ÐÐ ?? ÐÐ

Chacune des options décrites dans le tableau a ses propres avantages et inconvénients..

Les principaux types de sol
En terre L’option la plus simple et la plus budgétaire, qui est créée à la suite du décapage de la couche de terre. En règle générale, le niveau supérieur du sol est creusé, la zone est nivelée et tassée. Dans ce cas, l’utilisation supplémentaire d’une couche d’argile est considérée comme plus fiable, avec laquelle vous pouvez protéger le garage de l’humidité. Un certain nombre d’avantages d’un sol en terre incluent son faible coût et sa facilité d’installation, les inconvénients sont la résistance à l’usure du revêtement, un faible niveau de résistance mécanique, etc..
Béton Le coulage du béton est considéré comme l’option la plus courante pour aménager un garage. Ses avantages résident dans la disponibilité des matériaux pour la fabrication, la résistance et la fiabilité de la structure. Une telle surface est considérée comme assez durable, cependant, en raison du soulèvement du béton et sous l’influence des basses températures, le revêtement se fissure. L’un des inconvénients est la poussière de béton bien connue, et dans le garage, sous les roues, en raison de son effacement par la voiture, elle est constamment présente. Les inconvénients incluent également le fait que ce matériau absorbe fortement l’essence et les huiles, ils rongent le béton et laissent de grosses taches avec une odeur désagréable, qui, en plus, sont inflammables.
Masse Revêtement de sol moderne, créé à partir d’un mélange spécial de polymères. Il contient des composants de type époxy et des durcisseurs. Il est recommandé d’appliquer cette composition sur une chape en béton préalablement préparée. Cette variété se caractérise par sa fiabilité et sa durabilité. Une fois congelée, elle est absolument sans danger pour l’homme. Diffère dans une large gamme de couleurs. Le principal inconvénient est le prix très élevé des matériaux nécessaires au remplissage..
Bois Cette espèce est considérée comme respectueuse de l’environnement et se caractérise par un niveau élevé de résistance chimique et un aspect attrayant, possède d’excellentes propriétés d’isolation thermique. La pose d’un parquet peut se faire de plusieurs manières : le long de rondins ou sur une chape en béton. Outre les avantages ci-dessus, il existe également des inconvénients en raison desquels ce type de revêtement de sol n’est pas populaire auprès des propriétaires de voitures – il s’agit tout d’abord d’une courte durée de vie, limitée à 5 ans, après quoi il devient inutilisable sous le influence des charges dynamiques.
À partir de carreaux de céramique Ce type est certainement meilleur qu’un revêtement en terre, mais il n’a pas gagné en popularité auprès des automobilistes. Et le fait est que le carreau dans les endroits où la pression de la machine est constante disparaît et que des ornières se forment dans le garage, ce qui signifie que la durée de vie d’un tel sol n’est pas très longue. Les inconvénients incluent le coût élevé des consommables, la contamination rapide des joints entre les carreaux, dans lesquels pénètrent les huiles, l’essence, etc., entraînant des conditions insalubres dans la pièce..

Toutes ces variétés ne sont pas exactement conformes aux normes de revêtement de sol telles que :

  • résistance au feu;
  • résistance aux composés chimiques;
  • résistance à l’humidité;
  • durabilité et capacité à supporter de lourdes charges mécaniques;
  • facile à nettoyer, etc..

Cependant, chacun choisit pour lui-même la variété la plus cohérente non pas avec les points ci-dessus, mais avec ses capacités financières et ses caractéristiques individuelles..

еР· ?? ”Ñ ?? Ñ ?? ° Ñ ?? ?? Ñ ?? ?? L ° Ð ° Ð ° ÐÐ ?? ÐÐ

Comment faire correctement un sol en béton dans un garage de vos propres mains. Les grandes étapes du travail

Le sol en béton dans le garage est exactement le choix qui se caractérise par la praticité et la disponibilité des consommables, tout en ayant une longue durée de vie et en fournissant au garage une fonctionnalité normale. Comment faire correctement un sol en béton dans un garage de vos propres mains et à quels points vous devez porter une attention particulière, nous en parlerons plus loin dans l’article.

Un sol en béton est l’option la plus appropriée et la plus rentable pour un garage privé et, comme le montre la pratique, même un propriétaire inexpérimenté peut gérer sa création de ses propres mains, l’essentiel est de suivre la séquence des travaux d’installation. Les principales étapes du travail peuvent être affichées comme suit:

1.1. Création d’un coussin de sable et de gravier.

1.2. Disposition de la chaleur et de l’étanchéité.

1.3. Renforcement.

2. Mélange de solution concrète.

3. Pose du mélange de béton de vos propres mains.

3.1. Pose de balises.

3.2. Solution de coulée.

Idéalement, il est préférable de fabriquer un sol en béton à partir d’une dalle pleine, mais cela nécessite des coûts de matériaux considérables, de sorte que la plupart des propriétaires commencent, bien qu’un processus laborieux, mais économique, à créer un sol de leur propre production. Pour que le résultat final soit couronné de succès, il est nécessaire de démarrer correctement les travaux de construction et de réaliser l’étape d’organisation d’un coussin de sable et de gravier de haute qualité et d’équiper les niveaux de chaleur et d’étanchéité. Pour ce faire, nous effectuons des procédures de nettoyage de la terre et posons une litière d’une hauteur d’au moins 15 cm.Ensuite, à l’aide d’un matériau de toiture ou d’une pellicule plastique, posez la base de manière à ce que le matériau d’étanchéité dépasse de plus de 10 cm sur les bords. En tant qu’appareil de chauffage, vous pouvez utiliser du polystyrène expansé, qui est posé sur le matériau de toiture … Nous réparons les travaux effectués avec des armatures, pour lesquels vous avez besoin d’une machine à souder et d’un treillis spécial.

Nous procédons à la préparation de la solution, pour laquelle il est nécessaire de prendre du ciment de haute qualité, les marques recommandées M 200 et M 300. De plus, du sable, du gravier et de l’eau sont utilisés. Ne pas trop pétrir le mélange de construction, la pièce devrait diverger dans l’heure. Ce processus peut être effectué à la fois de vos propres mains et à l’aide d’une bétonnière..

Avant de commencer à verser la solution, il est recommandé d’installer des balises par lesquelles le maître naviguera et s’alignera. Ils sont posés à partir du point zéro, c’est-à-dire le point le plus élevé de l’espace de garage. Versez le mélange de béton, nivelez et tassez la surface afin que les bulles d’air soient neutralisées. Après quelques heures, la base commencera à prendre, après quoi vous pourrez commencer à jointoyer le sol. Pour que la surface ne se fissure pas en séchant, les experts conseillent de la recouvrir de sacs et de l’humidifier périodiquement jusqu’à ce qu’elle soit complètement prête.

еР· ?? ”Ñ ?? Ñ ?? ° Ñ ?? ?? Ñ ?? ?? L ° Ð ° Ð ° ÐÐ ?? ÐÐ

Comment faire un sol en carreaux de céramique dans un garage de vos propres mains

Les carreaux dans le garage ne peuvent devenir une bonne alternative au béton que si, d’une part, le matériau est choisi correctement et, d’autre part, il est correctement posé. Les carreaux de grès cérame et de clinker sont connus pour leurs bonnes caractéristiques. Ce sont ces deux bases qui se distinguent par leur résistance aux chocs, leur durabilité, leur fiabilité et d’autres avantages opérationnels..

Une base carrelée dans un garage peut devenir la conception esthétique d’un sol en béton, ou elle peut exister séparément de celui-ci. Ils le posent selon le principe standard, l’essentiel est de choisir le bon adhésif, en faisant attention à la durée de conservation et aux instructions d’utilisation. Il est à noter que la création d’un sol dans un garage est une entreprise coûteuse à la fois en termes d’argent et de temps. Le revêtement carrelé ne se justifie que dans les cas où l’installation a été effectuée aussi précisément que possible et la surface s’est avérée uniforme, et les joints sont en outre traités et protégés de la pénétration de lubrifiants.

Caractéristiques du sol autonivelant dans le garage de vos propres mains. Travail préparatoire

Les sols autonivelants dans un garage sont l’occasion de créer non seulement un revêtement durable, de haute qualité et stable, mais également de diversifier une pièce avec des motifs lumineux, même en tenant compte des technologies 3D. Pour le travail manuel, nous avons besoin des outils et matériaux nécessaires suivants pour fabriquer un sol dans un garage de nos propres mains:

  • niveau et ruban à mesurer;
  • couteau à mastic;
  • truelles;
  • truelle large et latérale;
  • niveau d’eau;
  • rouleau de type avion;
  • raclette réglable, etc..

Avant de commencer les travaux qui concernent directement le coulage des deux couches principales, il est nécessaire d’effectuer des travaux préparatoires : nettoyer la surface, enlever les débris, organiser le niveau sous-jacent à partir d’un mélange de polymères spécialement conçus, d’eau et de sable de quartz. Ce n’est qu’après la fin de la journée que vous pouvez continuer à travailler.

Après séchage, le coussin préparé doit être nettoyé des résidus de sable et ce n’est qu’alors qu’une solution de finition doit être appliquée, ce qui équivaut à une raclette. Les vides et les masses d’air doivent être éliminés immédiatement, sans laisser sécher la solution. Le coût d’un tel revêtement est un montant considérable, qui dépend également de la présence d’un ornement supplémentaire. La surface brillante, qui est obtenue à la fin, servira à ses propriétaires pendant de nombreuses années et ne les inquiétera pas après chaque goutte d’huile ou d’essence qui tombe dessus, car le parquet autonivelant se nettoie facilement de toute saleté..

Avantages et inconvénients d’un parquet en bois de vos propres mains

En choisissant un plancher en bois comme base pour un garage, les automobilistes peuvent économiser considérablement sur les coûts des matériaux, mais s’ils bénéficieront d’une couverture à long terme est une question complètement différente, car toutes les races ne sont pas capables de supporter des charges mécaniques et dynamiques constantes. Si vous prévoyez d’utiliser le garage pendant 5 à 7 ans, cette variété saura répondre à vos besoins. De plus, ce matériau est considéré comme l’un des plus respectueux de l’environnement..

Mais il convient de rappeler que le bois est hautement inflammable et que les restes d’essence, les huiles, qui le rongent fortement, ne peuvent qu’y contribuer. Avec un traitement incorrect et des erreurs commises lors de l’installation, les planchers en bois perdent leurs propriétés d’isolation thermique et succombent dans les plus brefs délais au processus de décomposition. On peut donc dire qu’il est rationnel de ne choisir ce type de revêtement de sol que si la situation financière ne permet pas d’envisager une autre option..

Fosse d’observation à faire soi-même

La fosse d’inspection est un élément presque indispensable dans le garage, car chaque propriétaire de voiture répare et diagnostique de temps en temps la voiture de manière indépendante. Il est conseillé de penser à créer cet appareil avant même la construction des murs, au stade de l’élaboration de la fondation et du sol. Il est très important de le positionner correctement afin de ne pas faire face à des restrictions de travail telles que l’accumulation de vapeurs humides, qui affectent négativement une personne et contribuent au développement précoce de la corrosion dans les transports..

Lors de la construction d’un trou d’inspection de vos propres mains, vous devez creuser et traiter correctement la fosse, effectuer une imperméabilisation de haute qualité, en tant que protection fiable contre les effets des eaux souterraines, et prendre soin de son agencement. Pour une utilisation sûre de cet “assistant de garage”, il est nécessaire de déterminer correctement les paramètres de la distance entre les roues de la voiture en largeur et en longueur, et aussi pour plus de commodité, d’ajuster le trou d’inspection en profondeur, par rapport à la hauteur du propriétaire.

Pour plus d’informations sur la fabrication d’un sol de garage de vos propres mains, regardez la vidéo: