Tuile

Carreaux de four: instructions d’installation

La finition de surface la plus standard pour une cheminée ou un poêle est la brique. Mais pas toujours, une telle conception est combinée avec succès avec la conception de la pièce. Le carrelage ou les carreaux aideront à créer un aspect élégant et unique de l’appareil de chauffage fini. L’article se concentrera sur la finition du poêle avec des carreaux..

Teneur:

Que sont les carreaux de poêle

Les tuiles sont une sorte de tuile spéciale en forme de boîte. Ce type de revêtement est utilisé depuis des siècles et est un matériau unique pour la décoration.

Carrelage pour la photo du poêle

Une différence significative entre le carreau et le carreau standard est sa forme particulière : le verso se présente sous la forme d’une boîte et est fixé à la surface du dispositif de chauffage à l’aide de broches intégrées. La base des fixations est préparée à l’avance lors de l’installation du four – c’est l’option la plus pratique. La fixation des carreaux sans étape préparatoire nécessite une préparation de surface supplémentaire.

Il existe une certaine classification des carreaux selon le type et la forme du produit :

  • appartement – à installer uniquement sur une surface plane ;
  • corniche – conçu pour décorer le portail au-dessus de la corniche ;
  • sous-sol – installé au-dessus de la surface du sol, jusqu’à une rangée de tuiles plates ;
  • coin – décorer le coin;
  • en forme de – conçu pour les pièces convexes.

Le matériau principal pour la fabrication des tuiles est l’argile. À mesure que la température augmente, le coefficient de sa dilatation coïncide complètement avec les indicateurs de la maçonnerie. Il en résulte que le matériau présente un haut niveau de transfert thermique..

Propriétés distinctives du revêtement avec des carreaux

Le matériau a non seulement une fonction décorative, mais présente également un certain nombre d’avantages par rapport à la maçonnerie.

  • Hygiène. Les carreaux ne nécessitent pas d’entretien supplémentaire. Grâce à la surface brillante, il est facile d’en retirer la poussière et la suie. De plus, le matériau n’absorbe pas les fumées à l’intérieur, ce qui a un effet positif sur l’air de la pièce où se trouve le poêle..
  • Capacité thermique. L’épaisseur de la tuile et le matériau de fabrication augmentent l’efficacité du transfert de chaleur à certains moments.

  • Dissipation de la chaleur. La conception du matériau et l’intercalaire entre la barre et la surface du poêle permettent non seulement d’accumuler de la chaleur, mais aussi de la conserver longtemps après la fin de l’élément chauffant. La chaleur générée est suffisante pour chauffer la pièce pendant 12 heures.

Tuiles de poêle à faire soi-même

Préparation de l’argile pour les tuiles

Pour la fabrication des tuiles, il est nécessaire que l’argile ait une certaine consistance et structure. Pour ce faire, elle doit passer par toutes les étapes de préparation :

  • les morceaux de matériau préparés sont uniformément répartis sur la surface en bois du revêtement de sol;
  • l’argile est bien séchée;
  • les grumeaux secs résultants sont amenés à l’état pulvérulent à l’aide d’une pilonneuse ;
  • la poudre d’argile est tamisée pour éliminer les débris fins;
  • la dernière étape de la préparation de l’argile est l’élutriation. Pour ce faire, la poudre obtenue est placée dans un tamis spécial avec des trous bien fermés avant la procédure. Le récipient est rempli d’eau, qui descend à mesure que la masse s’éclaircit. À la suite de la procédure, la solution est divisée en une couche d’argile dense et liquide. C’est la masse liquide qui sera plus tard utilisée dans le processus de fabrication des tuiles ;
  • l’argile liquide est séchée à l’état de crème sure épaisse, après quoi elle est mélangée plusieurs fois pour donner au matériau une plasticité.

Formation du modèle de tuile

Le produit fini peut avoir une surface lisse ou texturée. Dans la première version, seule une base plate de la tuile est réalisée. Le dessin en relief nécessite un processus plus long.

La pièce en forme de morceau d’argile est roulée en un gâteau plat. Les bords excessifs sont coupés avec un outil spécial – une pile. La taille du produit fini est déterminée en fonction de la taille du four dans lequel la procédure de cuisson sera effectuée. La face avant est alignée avec la règle.

Formation de secours :

  • le dessin est appliqué à l’aide d’empilements sculpturaux ;
  • des rouleaux d’argile roulée sont disposés le long des lignes décrites;
  • l’espace entre eux est rempli d’une masse d’argile;
  • les bords de l’image sont égaux aux piles.

Faire une forme de tuile. Le matériau de la forme est le plâtre. Travailler avec lui devrait être rapide en raison de la solidification rapide. La création de formulaires ne devrait pas prendre plus de 20 minutes. Le progrès:

  • pose de coffrage selon la taille des tuiles;
  • une solution de gypse et d’eau est préparée dans un rapport de 7:10;
  • le modèle est humidifié avec de l’eau et immergé dans le cadre;
  • le coffrage est rempli de plâtre;
  • au fil du temps, le cadre est supprimé.

La forme finie est soigneusement lavée et séchée. La durée de vie de la pièce vous permet de l’utiliser jusqu’à 200 fois.

Façonnage de carreaux pour poêles et cheminées

Dans le processus de fabrication d’une tuile, les étapes suivantes sont effectuées:

  • le fond du moule est recouvert d’une fine couche d’argile et soigneusement compacté pour dessiner le relief ;
  • le reste du matériel est disposé;
  • la dernière couche est alignée avec la règle ;
  • sur les bords, des côtés en argile sont installés – croupe;
  • des trous pour le montage sont formés dans les coins de la corne;
  • la préparation du carreau doit sécher complètement (la période de séchage dure de 3 à 5 jours);
  • la dernière étape consiste à cuire le produit dans un four à moufle à une température de 950 0 pendant 4 heures.

Après refroidissement complet, le carreau peut être sorti du four et recouvert d’huile de lin en plusieurs couches. Le dessin est appliqué sur le matériau à l’aide de peinture à l’huile. Le carreau fini est verni pour protéger le motif de l’effacement et du changement de couleur.

Préparation du poêle et mortier pour le revêtement du poêle avec des tuiles

Faire face à l’installation de carreaux est un processus laborieux. Un savoir-faire insuffisant peut affecter la qualité de la finition du four. Dans ce cas, mieux vaut se tourner vers des professionnels. Il convient de rappeler que le prix du produit et du travail sera assez élevé..

Mais le prix est tout à fait justifié, car le poêle recouvert de tuiles servira et aura un excellent aspect pendant très longtemps. De plus, le matériau a un coefficient de transfert de chaleur élevé. Cela signifie que même après le refroidissement du four, le revêtement générera encore de la chaleur pendant un certain temps. Les carreaux et les changements brusques de température n’ont pas peur – c’est un matériau assez résistant. Et leur respect de l’environnement ne laisse aucun doute.

Préparation de surface:

  • La surface du four est soigneusement préparée. Si le four est fraîchement en maçonnerie, il est alors nécessaire d’enlever l’excès de mortier. Pour rénover un ancien système de chauffage, vous devez vous débarrasser complètement de l’ancienne finition. Pour cela, il est conseillé d’utiliser une spatule large ou une brosse dure..
  • Les joints existants sont approfondis à un niveau de 1 cm pour améliorer l’adhérence au mortier.

  • Le plan du four est recouvert d’un treillis de construction. Cela augmentera le niveau de rigidité et, par conséquent, augmentera la durée de vie de la surface..

Préparation de la solution

  • Il n’y a que deux options pour utiliser la solution pour l’installation de carreaux: l’argile et le ciment. Un processus plus laborieux est l’application d’un mélange d’argile, mais cette méthode est durable et résistante à la chaleur..
  • Pour préparer une solution à partir d’argile, il est nécessaire de passer le matériau à travers un tamis pour se débarrasser de la litière. Ensuite, la masse est mélangée avec du sable dans un rapport de 2 à 1. Il faut garder à l’esprit que plus la proportion de sable est élevée, moins le mortier sera élastique. Par conséquent, les proportions doivent être observées aussi précisément que possible..
  • En ce qui concerne la qualité du sable, il est souhaitable de privilégier la mer ou la montagne plutôt que la rivière. Ils donnent moins de retrait et garantissent donc une surface uniforme après séchage..
  • La masse d’argile est remplie d’eau et conservée dans un endroit frais pendant 24 heures. Cela lui permettra d’absorber un maximum d’eau et d’acquérir l’élasticité nécessaire au travail. Après cela, vous devez ajouter du sable à la solution et bien mélanger jusqu’à la consistance d’une crème sure épaisse.

Astuce : pour améliorer les propriétés réfractaires de la surface de parement, de la poudre d’argile réfractaire peut être ajoutée à la solution. Cela améliorera non seulement la qualité du revêtement, mais évitera également l’apparition de fissures au niveau des coutures aux températures les plus élevées possibles..

La particularité du mortier de ciment implique son utilisation uniquement dans le cas de chauffage au bois. Les options de charbon et de combustible à température plus élevée dégraderont le revêtement. De plus, malgré une fabrication plus facile, par rapport à l’argile, cette solution a une durée de vie plus courte..

Un mortier de ciment pour l’installation de carreaux est préparé comme suit:

  • le ciment est mélangé avec du sable à un taux de 1: 3;
  • de l’eau est ajoutée progressivement au mélange résultant;
  • pour mélanger, il est préférable d’utiliser un accessoire de perçage spécial – “mélangeur”;
  • la solution finie doit être plastique et homogène.

Conseil : Le processus de retrait du mortier du ciment et du sable se produit très rapidement. Pour compacter la composition, vous pouvez y ajouter une petite partie de n’importe quelle lessive..

Face aux tuiles

Pour effectuer les travaux de parement sur la pose des carreaux, il est nécessaire de respecter au plus près les normes techniques. Cela vous permettra d’éviter d’autres violations indésirables de l’intégrité de la surface..

Étapes de travail :

  • dans un premier temps, la surface à décorer est mesurée et la quantité de matière est calculée en tenant compte des angles et des portails du four;
  • tous les carreaux doivent être trempés dans l’eau avant l’installation, ce qui augmentera considérablement la résistance du matériau aux températures élevées ;
  • la fixation du matériau est réalisée à partir du coin du four, conformément à la ligne de pose, si nécessaire, vous pouvez utiliser des balises de guidage dans le travail;

  • la solution est appliquée sur toute la surface du trommel, à ce stade, il vaut la peine de surveiller attentivement la densité du matériau, car les poches d’air formées à l’avenir peuvent entraîner un délaminage du revêtement;
  • lors de la fixation de carreaux lourds, il est nécessaire d’augmenter la quantité de mortier et d’y ajouter des bris de briques pour améliorer l’adhérence;
  • il est nécessaire d’insérer des broches métalliques spéciales dans les trous du timon, tout en pliant les bords pour améliorer l’adhérence des surfaces;
  • un fil est fixé aux bords des broches, qui est relié à des vis autotaraudeuses, préalablement montées dans la maçonnerie du four;
  • les tuiles sont reliées entre elles et à la surface du four à l’aide de fil;
  • l’espace creux entre le timon et la surface du four est rempli de gravats ou de briques cassées.

Après la pose de la première rangée, les autres sont installés de la même manière, en observant l’écart sur la couture. À la fin des travaux, toutes les coutures sont soigneusement frottées avec une solution à base de gypse. Pour donner de la solidité à l’image, il est nécessaire d’ajouter une couleur similaire au matériau principal au coulis..

  • Pendant que vous travaillez, vous devez faire attention à la taille différente des carreaux et à la différence de nuances. Il n’est pas difficile de faire face à la différence de taille des matériaux de parement. Il suffit d’utiliser un broyeur et de traiter les bords avec une râpe. Avant la procédure de ponçage, un petit biseau doit être fait sur la surface du carreau..

Conseil: si vous devez couper un carreau – avant la procédure, un lavage est effectué sur la surface avant. Sinon, vous risquez d’avoir des fentes sur les bords de la couture..

  • En ce qui concerne la palette de couleurs, la formation d’un motif avec les plus petites transitions entre les carreaux de différentes nuances est considérée comme harmonieuse. Les experts en revêtement de fours recommandent d’utiliser la répartition des couleurs la plus classique, des couleurs sombres aux couleurs plus claires. Utilisez une couleur foncée en bas du four. Cette décision est due au fait que la suie du feu se déposera progressivement à la surface des carreaux et dans les versions plus sombres, elle sera moins perceptible..
  • Ne jetez pas les carreaux présentant des défauts (éclats, violation de l’intégrité du motif, fissures). Tous peuvent être utiles dans la zone de butée contre la surface du mur ou à d’autres endroits inaccessibles..

Un poêle recouvert de tuiles n’est pas seulement un hommage à la mode, mais aussi une solution à la question de la qualité de chauffage d’une pièce. Possédant des taux élevés de transfert de chaleur, de durabilité et de respect de l’environnement, ils peuvent être une excellente option pour décorer un appareil de chauffage..