Tuile

Pose de dalles de pavage 40×40 de vos propres mains: instructions étape par étape

Pour que les dalles de pavage vous servent longtemps et efficacement, il est nécessaire de respecter strictement la technologie de sa pose. Des erreurs mineures dans le processus d’installation des carreaux, après quelques années de fonctionnement, peuvent entraîner une déformation du revêtement. Nous examinerons plus en détail la technologie de pose des dalles de pavage..

Table des matières:

Dalles de pavage – caractéristiques et caractéristiques du matériau

Les dalles de pavage gagnent de plus en plus en popularité non seulement dans l’usage public, mais aussi dans les ménages privés. A l’aide de ce matériel pratique, ils décorent les rues, les places, les parcs, les trottoirs, les allées de jardin, les zones situées devant la maison..

Le principe de fabrication des dalles de pavage dépend de son type. La version vibro-pressée du carreau a une structure dense et une surface rugueuse. Pour la fabrication d’une telle tuile, une vibropresse est nécessaire. À côté du mécanisme de vibrocompression se trouve une matrice à l’intérieur de laquelle se trouvent des moules pour la composition du béton. Le plus souvent, pour la fabrication de carreaux, une solution de béton standard est utilisée avec l’ajout de divers additifs qui améliorent sa qualité. Il est tout à fait possible de fabriquer un tel carreau à la maison, si vous possédez une vibropresse maison ou achetée. Ainsi, le coût du matériau est réduit plusieurs fois..

Les carreaux fabriqués par vibrocasting impliquent l’utilisation de composés plastiques pour leur fabrication. À l’aide de ces substances, il est possible d’imiter une surface en brique ou en bois. L’aspect d’un tel carreau est plus agréable que celui d’un vibropressé, il est assez populaire dans la construction de logements privés.

Les dalles de pavage ont le plus souvent la forme d’un parallélépipède. Cela est dû au fait que l’épaisseur du revêtement assure la résistance des dalles de pavage. En ce qui concerne la méthode de fabrication du matériau, il existe:

  • version ébréchée des dalles de pavage – c’est moins cher, cependant, il est presque impossible et peu pratique de conduire sur de telles routes en transport motorisé;
  • version sciée du carreau – le matériau a des bords lisses et forme un revêtement uniforme pendant la pose.

Les dalles de pavage sont un excellent matériau de pavage qui présente de nombreux avantages, à savoir :

  • résistance aux changements de température et au gel – la durée de vie moyenne du matériau à 10 cycles de gel par hiver est de 45 ans;
  • l’absorption d’humidité est assurée par la présence d’interstices entre les carreaux, car ils contiennent du sable, l’eau s’écoule progressivement des carreaux pendant la pluie et ne s’y attarde pas;
  • haut niveau de résistance à la compression, à la flexion et à l’abrasion;
  • une variété de formes et de tailles de carreaux, ainsi que les couleurs dans lesquelles ils sont fabriqués.

En ce qui concerne le matériau à partir duquel les carreaux sont fabriqués, il se passe:

1. Béton – l’option la plus populaire, pour la fabrication de laquelle du mortier de béton et de la vibropresse sont utilisés. Le processus de fabrication des matériaux est le suivant :

  • préparation de solutions;
  • le verser dans des formes;
  • séchage dans un four thermique;
  • éléments de coupe.

Cette méthode vous permet d’obtenir un matériau de couleur et de forme différentes avec des caractéristiques de haute performance..

2. La version clinker des dalles de pavage est quelque peu similaire à la brique. Pour la fabrication du matériau, une solution d’argile est utilisée, qui est cuite dans des fours spéciaux à haute température. Ces carreaux ont une résistance élevée, diverses formes et couleurs..

3. Les pavés de granit sont les plus chers et les plus solides. Pour la fabrication de ces carreaux, la pierre naturelle est utilisée..

Recommandations pour le choix des dalles de pavage

Avant de procéder à la pose du matériau, nous vous recommandons de vous familiariser avec les conseils de choix des dalles de pavage. Tout d’abord, il est nécessaire de déterminer son objectif, car l’épaisseur du matériau sur une allée de jardin ordinaire et sur un site de voiture sera différente.

Avant d’acheter un matériau, pensez à sa surface. S’il y a de petits éclats, faites attention à la porosité du carreau. Le matériau de haute qualité ne contiendra pas un grand nombre de pores et de petites inclusions.

Frappez un carreau contre un autre, si le produit est déjà bien séché, le son sera fort et non terne. Sinon, il y a de l’humidité à l’intérieur du pavé, ce qui réduira sa qualité pendant le fonctionnement..

Frottez un carreau contre un autre, s’ils s’usent rapidement, alors le fabricant est allé trop loin avec l’eau et le fonctionnement de ce matériau sera court. La présence d’une quantité excessive de colorant dans les dalles de pavage affecte également négativement sa qualité. Optez donc pour des couleurs moins saturées et plus naturelles..

Demandez au vendeur des documents confirmant la certification du produit, car le carreau est un matériau assez cher et il y a une forte probabilité de tomber sur un fabricant de qualité inférieure.

Comment poser soi-même des dalles de pavage sur le sable

Avant de commencer à poser des dalles, vous devez préparer des outils pour les travaux d’installation sous la forme de:

  • truelle de construction;
  • un marteau en caoutchouc ;
  • le tuyau à partir duquel l’eau est fournie, il est souhaitable qu’il ait un diviseur;
  • corde, à l’aide de laquelle les limites du site sont déterminées pour la pose de dalles;
  • niveau de mesure;
  • râteau, pelle;
  • balais;
  • cheville pour le marquage;
  • équipement qui vous permet d’effectuer un compactage de haute qualité du sable.

Avant de poser vous-même les dalles sur le sable, vous devez préparer :

  • directement la tuile;
  • option de ciment de haute qualité;
  • sable grossier, dans lequel il n’y a pas d’inclusions supplémentaires;
  • pierre concassée à fraction moyenne;
  • colle sèche pour carrelage;
  • matériaux géotextiles;
  • canaliser;
  • niveau d’eau;
  • brosser;
  • options de tuile de bordure;
  • tuyaux de drainage dans le cas où la zone est marécageuse ou un sol à forte teneur en argile.

Il existe trois méthodes pour installer des dalles de pavage :

  • sur une base sablonneuse;
  • sur une surface de pierre concassée;
  • sur un socle en béton.

Dans un premier temps, vous devez établir un dessin du site sur lequel les travaux sont effectués. Le schéma d’installation des carreaux de Plah est également illustré sur le dessin. Ensuite, à l’aide de chevilles avec un cordon, marquez la zone. Marchez le long du chemin précédemment construit, vérifiez-le pour sa facilité d’utilisation.

Après cela, le travail devrait commencer pour préparer les bases du travail. Afin d’éviter que de l’herbe ne pousse sur le carreau pendant le fonctionnement du carreau, il est nécessaire de se débarrasser de la couche de sol fertile, d’environ 18 à 20 cm d’épaisseur. des pierres.

S’il y a une nappe phréatique trop élevée sur le site, un système de drainage doit être organisé. Pour cela, des tuyaux spéciaux sont installés à une profondeur d’environ 85 cm du sol..

Après avoir retiré la couche de sol fertile, il est nécessaire de niveler le site aussi précisément que possible. De plus, il est soigneusement compacté. Si vous n’avez pas d’équipement spécial pour le bourrage, utilisez alors un bloc ordinaire sur lequel les poignées sont fixées.

Après cela, un coussin de sable et de gravier est placé sur la base. De plus, le sol est arrosé avec de l’eau, soigneusement compacté et nivelé. Installer des pierres autour du périmètre du site pour aménager la bordure. Pour les réparer, vous devez préparer une solution de sable et de ciment. L’épaisseur de la couche de sable pour la pose de dalles de pavage sur le sable de vos propres mains est d’environ 15-20 cm.

Utilisez un agent de bourrage et un tuyau pour niveler le tampon. Ensuite, le processus de pose des dalles de pavage commence de vos propres mains. L’espace entre deux carreaux est de quelques centimètres. Dans ce cas, les carreaux doivent former une surface plane. Utilisez un maillet en caoutchouc pour tapoter les carreaux, et en même temps, il doit être placé strictement horizontalement. Pour vérifier l’uniformité des carreaux, utilisez un niveau de construction. Le carrelage supplémentaire consiste à l’installer dans la même position que le précédent. Utilisez du sable tamisé pour combler les espaces entre les carreaux, et une brosse aidera à le sceller à l’intérieur des espaces. Pour rincer le sable restant du carreau, versez-le avec de l’eau..

Veuillez noter que la règle principale d’une utilisation à long terme du matériau est qu’avant de poser les carreaux sur le sable, la base est soigneusement nivelée et tassée. Dans le cas contraire, le risque d’affaissement du site est possible..

Technologie de pose de dalles à faire soi-même sur un socle en pierre concassée

L’étape initiale de préparation de la surface est la même que lors de l’installation de carreaux sur une base de sable. Initialement, le site est débarrassé des débris, de la terre végétale, des racines des plantes, etc..

De plus, le sol est nivelé et tassé. Recouvrez la zone de gravats, une épaisseur de couche de quinze centimètres, nivelez-la soigneusement.

Après cela, installez les bordures à l’aide d’un mortier de sable et de ciment. Ensuite, vous devez préparer la composition de sable avec du ciment, dans un rapport de un à trois. Verser ce composé sur la base, épaisseur 10 cm.Après avoir posé les dalles, niveler avec un maillet en caoutchouc. Après l’installation, versez de l’eau sur les carreaux et attendez quelques jours jusqu’à ce qu’ils soient complètement secs. Ensuite, vous devez remplir les joints entre les carreaux avec du sable et le tasser avec une brosse. Rincez le sable restant sur les carreaux avec de l’eau. L’opération du carrelage commence quelques jours après la pose..

Pose de dalles de pavage de vos propres mains sur la base de leur béton

Afin de bien et durablement poser les dalles, utilisez du mortier de béton pour les fixer. La préparation de la base est la même que dans les deux méthodes précédentes d’installation des dalles de pavage..

Après avoir obtenu une base uniforme, vous devez verser de la pierre concassée dont l’épaisseur de couche est d’environ 15 cm et la tasser.

De plus, selon la forme du site, le coffrage est formé. Pour sa fabrication, on utilise le plus souvent une planche à chants en bois. Pour renforcer les planches de bois, utilisez des chevilles de support. Ils sont formés à des intervalles d’un demi-mètre..

Pour effectuer des travaux de pose de carrelage, vous aurez besoin d’une bétonnière. Avec son aide, préparez une solution de sable et de ciment dans un rapport de un à trois. Ensuite, vous devez verser une petite partie de la base et monter les carreaux dessus. L’épaisseur de la couche est d’environ 5 cm.Dans ce cas, veillez à respecter la pente de la surface sur laquelle les carreaux sont posés. Étant donné que la solution de béton ne laissera pas passer l’eau sur les carreaux pendant la pluie.

S’il y a une trop grande surface pour la pose de carreaux, alors qu’il y aura une voiture dessus, vous devez vous occuper du renforcement supplémentaire du site. De petits espaces sont laissés entre les moitiés de béton, ce qui aidera à compenser l’expansion du matériau lors des déformations saisonnières..

Toute solution à haute élasticité convient au remplissage des articulations. La pente du site doit être disposée du centre vers les bords..

Pour fixer les pierres de bordure, utilisez le même mortier que celui utilisé pour les carreaux. Pour remplir davantage les joints entre les carreaux, utilisez également du sable. Veuillez noter que l’absence de poêle affecte négativement le fonctionnement ultérieur de la tuile, car c’est lui qui vous permet de la maintenir dans la position souhaitée. Périodiquement, pendant le fonctionnement de la tuile, versez du sable à l’intérieur des joints.

Lors de la pose de carreaux, il faut tenir compte du fait que sa surface avant doit affleurer le sol. Utilisez un niveau d’eau pour vérifier l’uniformité des carreaux. Si les carreaux ne peuvent pas être nivelés avec un maillet en caoutchouc, ils doivent être soulevés et remis en place. Pour couper les carreaux, utilisez un broyeur et un accessoire spécial pour couper les produits en pierre. S’il y a un relief spécial et inégal sur le site, vous devez d’abord le niveler avec une base en béton, puis y poser un coussin de sable..

Le sable, à l’aide duquel les espaces entre les carreaux sont remplis, doit être nettoyé des impuretés sous forme de graines de plantes et de leurs racines. Pour éviter le développement de végétation sous les tuiles, une couche de géotextile est posée avant la pose de la couche de sable..

S’il n’y aura pas de transport routier sur le site, il suffit alors de poser les tuiles sur le sable, sans utiliser de ciment. S’il y a un sol avec un haut niveau de soulèvement sur le site, le dispositif d’un coussin de sable est obligatoire. Posez les dalles entièrement à l’écart de vous, sans bouger sur la surface précédemment posée. Installez d’abord le carreau entier, puis les morceaux coupés. Afin d’installer la bordure uniformément, tirez le cordon sur le lieu de sa pose..